28/02/2007

.. aie.. l'économie fout le camp...

Proche et Moyen Orient

 

lundi, 26 février 2007        ....Par Reuters       Extraits ..

..LONDRES, 26 février (Reuters) - Les six grands pays traitant du dossier nucléaire iranien ont convenu lundi soir à Londres de s'atteler à une nouvelle résolution du Conseil de sécurité de l'Onu tout en réaffirmant leur attachement à la recherche d'une solution négociée...

     ' La tension provoquée dans les chancelleries par le différend sur le nucléaire iranien a maintenu lundi le cours du baril de brut au-dessus de 60 dollars. Elle a également pesé sur le dollar et fait monter le cours de l'or ainsi que les emprunts obligataires. ..'

 

...J'ai réagi .. par cet article 

              27/02/2007

       L'or monte sans doute aussi  parce que si j'en crois le bulletin économique  GEAB..qui annonce non pas moins qu'une rentrée en récession dès avril 2007de l'économie US !!...et cela par rapport à 9 points au moins

 

1) accélération du rythme et de l'importance des faillites ( hedge fund ( a)  - Goldman Sach , Alpha Fund , Red Kite ..- mais ce n'est pas grave .. l'état US assure .. 

 

2) près de 2000 milliards USD de prêts immobiliers à refinancer , mais le citoyen US étant de - en - solvable..de 2 à 3 millions de domiciles saisis .. d'où 3 ) .. effondrement accéléré des prix immobilier US ( - 25´% ) 4) récession US

 5 ) baisse des taux de la réserve fédérale 6) montée en puissance du conflit commercial USA - Chine  7) vente chinoise de dollars US

8)chute du dollar par rapport à l'euro et 9) chute de la livre sterling

 

j'ajouterai le commentaire paru ds 'Le devoir.com' du ministre allemand des finances Peer Steinbruck : " Les fonds spéculatifs , très présents aux USA et en GB , suscitent l'inquiétude car ils font des paris très risqués sur les marchés et prennent 1 importance croissante , avec 1400 milliards d'actifs gérés "….. Une guerre comme fuite en avant?

 

Cet article n’est jamais arrivé ds les ‘réactions’ apparues sur France24.. je me demandais pourquoi... sans doute un problème technique du site france24..

 

Mais ce matin .. j'ai pu lire ceci..       mardi, 27 février 2007     

        PARIS, 27 février (Reuters) - La Bourse de Paris, comme les autres marchés actions, a chuté mardi et a quasiment effacé ses gains de l'année sous l'effet de statistiques faisant craindre un ralentissement plus fort que prévu de l'économie américaine et d'un plongeon de près de 9% de la Bourse de Shanghai.

Le CAC 40, qui a ouvert en recul de 0,75% et sur un gap baissier 5.728,07/5.719,45), a clôturé en baisse de 3,02%  et sous la barre des 5.600 points, à 5.588,39 points dans un gros volume de 8,6 milliards d'euros.

    "Il y a eu une convergence de mauvaises nouvelles, la statistiques américaines, les déclarations de Greenspan, la chute du marché chinois. C'est une bonne purge. Je l'attendais depuis un certain temps", dit Jacques Antoine Bretteil, d'International Capital Gestion.

      Un trader d'une banque américaine estime que la correction peut se poursuivre et que les indices peuvent perdre environ 10% durant la période de ralentissement américain qui se dessine. "On assiste en plus à un retour en force de la volatilité", ajoute-t-il.

Londres a perdu 2,31%, Francfort 2,96%. Les indices paneuropéens, EuroStoxx 50 et EuroFirst 300 ont perdu respectivement 2,69% et 2,79%.

       A l'heure de la clôture européenne, les indices américains étaient tous en baisse sensible, les ventes des logements anciens et l'indice de confiance des consommateurs ressortis meilleurs que prévu n'ayant pas compensé l'effet de l'annonce de commandes de biens durables en très forte baisse en janvier, y  compris hors éléments volatils.

     La statistique des commandes de biens durables est venue s'ajouter aux déclarations faites hier par l'ancien président de la Fed, Alan Greenspan, qui n'a pas exclu une récession aux Etats-Unis en 2007.

Plusieurs autres indicateurs américains de premier plan sont attendus mercredi, dont la 2e estimation du PIB au quatrième trimestre 2006, les ventes d'immobilier neuf, la consommation et les revenus des ménages en janvier et l'indice PMI de la région de Chicago en février.

Le cours du pétrole a repris le chemin de la hausse, le baril de brut léger américain, livraison avril, prenant 48 cents à 67,87 dollars.

Le billet vert a perdu du terrain contre l'euro, qui est passé au-dessus de 1,32 dollars, à 1,3247 contre 1,3182 lundi soir.

Les taux longs ont tiré leur épingle du jeu et se sont détendus. Le rendement des emprunts d'Etat à 10 ans de la zone euro, qui avait atteint 4,1% fin janvier, est tombé sous 4% à 3,97% tandis que le 10 ans, qui était monté à 4,9% fin janvier, est retombé à 4,6%. Aucun secteur n'a échappé à la baisse en Europe, les produits de base et la construction ayant essuyé les plus fortes baisses.

Toutes les valeurs du CAC 40 ont fini dans le rouge. Sanofi-Aventis a enregistré la meilleure performance de l'indice avec une perte limitée à -1,57%.

Arcelor-Mittal (-5,61%) et Alstom (-5,95%) ont accusé les plus fortes baisses du CAC. …

 

..Et comme d’hab’ ceux qui ‘savaient ont déjà retiré leur billes …Style Enron..

07:03 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : economie, blague, humour |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.