12/03/2007

Quand les compères se rencontrent.. ( 2 )

http://www.ledevoir.com/2007/03/12/134553.htmlAmérique latine - Chavez accuse les Américains de fomenter des coups d'État "La tournée du président Bush soulève la grogne à BogotáÀ l'arrivée de Bush à Bogotá, les contestataires ont brûlé des drapeaux américains.Pendant que le président américain, George W. Bush, poursuivait sa tournée de l'Amérique latine en faisant halte 'dans un Bogotá gardé sous haute protection policière, le président vénézuélien, Hugo Chavez a soulevé les foules, hier, à El Alto, en accusant le gouvernement américain de «préparer des assassinats de dirigeants et des coups d'État» en Amérique latine.«Je lance un avertissement: les ambassades des États-Unis sont en train de préparer des assassinats de dirigeants et des coups d'État dans nos pays», a affirmé M. Chavez au cours d'un long discours tenu devant des milliers de personnes rassemblées sur la base militaire de la ville d'El Alto, la banlieue populaire à majorité indigène, proche de La Paz.«J'accuse le gouvernement des États-Unis d'être derrière ces préparatifs», a ajouté le chef de l'État vénézuélien qui effectue une visite de deux jours en Bolivie, dont le président socialiste, Evo Morales, est un de ses alliés. «S'il nous arrive quelque chose à Evo et à moi, nous vous assurons qu'ils s'en repentiront», a déclaré M. Chavez en demandant au militaires sud-américains de se méfier de la CIA, le service de renseignements des États-Unis.«Attention, compagnons militaires, parce qu'une des principales tâches des ambassades des États-Unis est d'infiltrer les forces armées et d'acheter les militaires afin de les utiliser pour défendre l'empire [les États-Unis] contre leur propre peuple et leur patrie», a expliqué M. Chavez...''Les gouvernements colombiens ont été en lutte pendant des décennies avec les guérillas de gauche, les cartels de la drogue et plus récemment les groupes paramilitaires d'extrême droite. M. Bush n'en pas moins accepté de s'arrêter à Bogotá pendant sept heures.' ' Il comptait affirmer en Colombie les bienfaits de l'aide américaine et du libre échange, comme à chaque étape de son périple dans une région qui, à l'exception de la Colombie en guerre civile, a pris un virage vers la gauche alternative sous l'impulsion d'un fort sentiment antiaméricain et antilibéral.' ' Depuis son début jeudi, la tournée de M. Bush en Amérique latine donne lieu à des manifestations dont l'ampleur est cependant restée plutôt limitée. '( EUH ?!! Sous ce gouvernement les paramilitaires ‘amnistiés s’occupent ‘ des opposants politiques .. ndr ) Avec 600 millions de dollars par an, la Colombie est la principale bénéficiaire de l'aide américaine dans la région. M. Bush entendait affirmer à M. Uribe qu'il défendrait vigoureusement contre les atteintes possibles de ses adversaires démocrates l'aide américaine prévue en 2008 pour combattre le trafic de drogue et la rébellion, ainsi que l'accord de libre échange négocié avec Bogotá…’ ( sic ) ..à peluch'

16:10 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : venezuela, colombie |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.