29/03/2007

Quand pour des procès durs . il existe des procédures ...

La ’main invisible’ d’Israël à Gaza…. http://mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&am...

par Alan Johnston..disparu depuis cet article !!!???.. (Ndr...)

Mondialisation.ca, Le 18 janvier 2007 BBC, AFPS (traduction en français)  extraits :

         "Israël continue à contrôler Gaza d’une ’main invisible’", déclare l’ organisation dans un rapport (  Gishaauquel  Alan Johnston  a collaboré .. ) détaillé de 100 pages.

"Contrairement à ce qu’affirment les discours utilisés pour décrire le plan de désengagement, Israël n’a pas relâché son contrôle sur Gaza, mais a plutôt enlevé certains aspects de ce contrôle tout en en resserrant les aspects les plus significatifs."

 Gisha affirme que cela signifie qu’Israël continue à être tenu à toutes les obligations légales concernant le bien-être de la population du territoire, qui ne sont pas assumées.

 Ainsi : "Les habitants de Gaza savent bien que des aspects importants de leur vie - la possibilité d’entrer ou de sortir de Gaza, l’approvisionnement en médicaments, combustible et tous les autres produits de première nécessité, la possibilité de transporter les récoltes vers les marchés d’exportation, la capacité d’utiliser l’électricité- dépendent des décisions des militaires israéliens."

   Le rapport commence par des références à la pression continue, ouvertement militaire, sur Gaza. Jusqu’au cessez-le-feu déclaré en novembre 2006, les raids aériens israéliens, les tirs d’artillerie et les invasions de blindés ont entraîné la mort de centaines de Palestiniens.

 

Dans ses efforts pour mettre la pression sur le gouvernement dirigé par le Hamas, Israël n’a pas opéré le paiement des taxes qu’il doit aux Palestiniens, pour une valeur de plusieurs millions de dollars.

    Le rapport met en évidence que ceci a eu des conséquences dommageables sur les services que le gouvernement palestinien a pu fournir - et cette politique est un nouvel exemple de la capacité d’Israël de continuer à exercer un contrôle significatif de Gaza.

L’étude conclut en affirmant que malgré le retrait de ses soldats, le rôle d’Israël dans le territoire de Gaza implique qu’il est tenu, en application du droit international et du droit humanitaire, de permettre la liberté de mouvement et l’activité économique. Si le contrôle perdure, la responsabilité légale s’impose, indique le rapport

 

Le gouvernement israélien a rejeté les conclusions de ce rapport. Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré, en réponse au rapport : "Nous disons qu’affirmer juridiquement qu’Israël conserve du contrôle sur ce qui se passe à Gaza alors qu’on n’y trouve ni police ni soldats ni civils israéliens, est tiré par les cheveux. Ca ne tient pas la route, au regard du droit international."…Et moi je me demande quid de la main invisible d’ Israël par rapport  à la disparition d’ Alan Johnston depuis la parution de cet article…. ? .. Vous avez des nouvelles de lui ?

A peluch’

 

[1] http://www.gisha.org/english/index_eng.htm

13:11 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alan johnston, disparition |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.