13/04/2007

L’ Iran peine quand l’ire en rit !!

La bombe A ? Pour quoi faire ? A part Israël et les USA qui menaçaient récemment de s’en servir contre l’Iran, ce dernier  n'en a pas besoin !!

  Pour la simple raison qu'il n'y a personne sur qui la lancer: les Etats-Unis sont loin, un bombardement atomique d'Israël ferait des victimes dans la population juive et aussi parmi les Arabes vivant tant en Israël que dans les territoires palestiniens. La plupart d'entre eux sont des musulmans.    Et  la République islamique d'Iran, qui revendique le rôle de leader du monde musulman, pourrait-elle être à l'origine de la mort de millions de ses coreligionnaires? Bien sûr que non.


        L'Iran a souligné, à plusieurs reprises, qu'il ne voulait pas autre chose que ce que lui reconnaît le Traité de non prolifération nucléaire, dont il est membre et signataire. Et pour faire valoir son droit légitime et légal, l'Iran ne se laissera pas impressionner par les menaces et la guerre psychologique, orchestrées contre lui, par l'Occident, la preuve en est le passage à l'étape industrielle de l'enrichissement d'uranium, par l'Iran.

En fait, le non respect des engagements, de la part de la partie européenne, ainsi que le refus de la Russie de livrer le combustible nécessaire à la centrale de Bouchehr, ont conforté de plus en plus la thèse, selon laquelle, il n'y a aucune garantie, pour l’Iran, au sujet de la livraison du combustible nucléaire, et que les pays indépendants devront assurer, eux-mêmes, leurs besoins en combustible nucléaire. En tout état de cause, étant bien conscient qu'il y a une volonté de barrer la route au progrès du pays, il parait alors évident que  les responsables iraniens rejettent toute condition préalable aux négociations nucléaires. Pourquoi devrait –il en être autrement ?

…sauf si la "machine propagandiste des Etats-Unis" réussi à présenter l'Iran en ennemi dans le monde.et arrive à créer les conditions pour qu’une large coalition se crée contre l’Iran …

…sauf si un évènement style ’11 septembre ‘ déclenchait les hostilités...

…sauf si Israël frappe seule les installations iraniennes…

…sauf si le régime iranien qui subit les nouvelles activités terroristes de la CIA en Iran. (1) s’effondre …Que de si …que d’ingérences qui ne permettent pas encore à   l’Iran d’ être maitre de son destin …, comme tout pays essayant de  fonctionner autrement que sous la main mise de l’         Amérique  et des Grands Groupes financiers et militaires qui la dirige …avec la complicité d’organisations comme l’OMC ou la BM à la morale trop souvent douteuse

(aides sélectives, désarticulations des économies locales, … Paul Wolfowitz…) …Non ?

                                      

                                       À peluch’

Notes

( 1 ) On sait que depuis 1981, la CIA équipe et finance les ' Moudjaddins du peuple ' contre la révolution islamique ; après la défaite des Soviétiques en Afghanistan, la CIA a utilisé les mercenaires d’Oussama Ben Laden pour contrer l’influence chiite en Asie centrale , plus récemment, la CIA a pris le contrôle des mouvements séparatistes de l’Arabistan (c’est-à-dire de la région arabe de l’Iran). Désormais, la CIA manipule aussi le Jundullah, un groupe qui a commis plusieurs attentats mortels à l’intérieur de l’Iran. Originaire du Baloutchistan, région pakistanaise frontalière, le groupe terroriste dirigé par Abdel-Malik Regi serait resté en relation étroite avec les Etats-Unis (qui pour rappel orchestre une guerre mondiale ( ??!!!!) contre celui –ci,  depuis 2005. Kidnapping, attentats… ses actions ont entraîné la mort de plusieurs citoyens ordinaires, aussi bien que de soldats et d’officiers. L’un de ses attentats, qui avait causé la mort de 11 gardiens de la révolution iranienne dans la ville de Zehland en février 2006, a même été revendiqué publiquement par son leader, Regi, lors d’un entretien télévisé.

09:46 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usa, terrorisme, iran |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.