07/09/2007

Tout va très bien Madame La Marquise .. tout va très bien ..., tout va ... très bien...

Tout va …de travers !

Et  ce tandis que …Daniel Bouton  (PDG de la Société générale ) annonce : "La crise est sous contrôle"...Alors que l'’état inquiétant de la bulle immobilière retient de plus en plus l’attention de l’opinion publique espagnole selon le correspondant madrilène du quotidien Le Figaro...et que Jeudi, la BCE a encore pompé 42 milliards d’euros sur le marché monétaire pour « apaiser les tensions » comme le dit Reuters.( Depuis le 9 août, La BCE a prêté en urgence près de 300 milliards d’euros.)  N’ayant d’autre choix face à la spirale dans laquelle sont prises les grandes banques britanniques, et notamment la Barclay’s, même la Banque d’Angleterre s’est résolu à injecter de l’argent dé la semaine prochaine. D’après l’AFP, elle pourrait financer 26 milliards d’euros de prêts au réseau bancaire. De son côté, la Fed à injecté 31,25 milliards de dollars, sa plus grosse injection depuis le 10 août.

Si ces injections s’arrêtent, les marchés s’écrouleront, et si ces injections continuent, sans pour autant pouvoir empêcher au final la chute des marchés, l’inflation actuelle deviendra hyperinflation. Dans la zone euro, la masse monétaire « M3 » s’est accru en juillet à un rythme annuel supérieur aux mois précédent, à +11,7 %...

...' Parallèlement, nous voyons l'intensification d'un processus opposé à l'intégration économique: les grandes économies mondiales deviennent de plus en plus fermées aux investissements étrangers.  

Il est prévu que la Commission européenne rendra public le document qui introduit des restrictions pour les investissements des pays tiers dans le secteur énergétique européen (tout récemment encore l'Union européenne promettait sa libéralisation) de Ria Novosti...' Il faut ajouter que bon nombre d'économies détiennent d'énormes recettes du commerce extérieur dans les réserves de change et préfèrent désormais les investir dans des entreprises des pays industrialisés...La libéralisation du marché mondial des placements se solde pour l'instant par un échec.

Chacun revendique la liberté d'investir et refuse (aujourd’hui parce que ‘ crise’ et que les gagnants d’hier seront les perdants de demain…) cette même liberté aux étrangers... comme la Chine (à qui on cherche des noises... Mattel et ses retours…), la Russie et les Pays du Golfe …

Ben Laden quand à lui ‘ ressort en live  ‘ made in USA sans doute comme d’hab’ quand les enjeux planétaires ne tournent plus en faveur de ses derniers … grave …( L'Iran est juste à côté de l'Irak...Chavez quand à lui devient trop agréablement populaire...)  d’autant que  la manipulation des groupes ‘terroristes ‘ bat son plein en Europe et ailleurs dans le monde .. en Algérie dernièrement .. ( J’ai encore en mémoire l’intervention du ministre de l’Intérieur algérien  Noureddine Yazid Zerhouni, qui a révélé l’existence d’un système de mise à feu à distance dans au moins un des trois véhicules utilisés pour commettre les attentats d’avril ( 1 ))

A part cela... tout va très  bien madame La marquise … mais cependant il faut que je vous dise … juste  que le Cac 40 ,  le Dow Jones et le Nasdac replongeaient de plus belle tout à l’heure , … mais à part cela madame La Marquise tout va très bien .. tout va très bien…

Non ? À peluch’ !


(1)
Selon le ministre, qui citait  les premiers résultats de l’enquête de police scientifique, il serait ainsi “fort probable que les terroristes conducteurs des trois voitures aient sauté avec leurs charges d’explosifs à leur insu”. La thèse de l’attaque kamikaze serait ainsi écartée. Et les trois enfants du pays impliqués dans l’attentat auraient été manipulés par d’autres organisateurs, probablement étrangers, qui n’auraient pas hésité à lâchement les sacrifier...’ La découverte de détonateurs à distance a cela de rassurant pour le Pouvoir et la population qu’elle est en contradiction avec la thèse d’un terrorisme

22:50 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, bourse, ben laden |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.