17/09/2007

Kouchner de la guerre ?

…M. Kouchner a estimé "qu’il n’y a pas de plus grande crise" à l’heure actuelle (euh ? Il commet un’ péché par omission’  en oubliant la récession très proche de l’économie mondiale …) que celle du programme nucléaire iranien, suspecté de servir de paravent à des activités militaires malgré les démentis de Téhéran……Il a indiqué "qu’aucun signe ne nous permet de penser en dehors des préparations militaires"( sic .., càdire la présence massive d’arsenaux dans le Golfe , l’irruption de chasseur israélien ds le ciel syrien... ) qu’un bombardement américain de l’Iran soit proche. "Je ne crois pas que nous en soyons là" mais il "normal qu’on fasse des plans", a-t-il dit……"Nous avons décidé, pendant que la négociation se poursuit --et elle doit s’amplifier-- de nous préparer à des sanctions éventuelles en dehors des sanctions de l’ONU, qui seraient des sanctions européennes", a-t-il déclaré……Sans attendre ces sanctions supplémentaires, Paris, a-t-il ajouté, a décidé de demander aux grandes entreprises françaises de ne plus investir en Iran, en particulier dans l’important secteur des hydrocarbures, a-t-il dit. Cette démarche a concerné la compagnie pétrolière Total ( qui est servie depuis peu avec le rapprochement effectué avec Chevron pour exploiter le pétrole irakien … ) ainsi que Gaz de France "et d’autres", a-t-il dit…  Fuite en avant guerrière  face à une grave récession qui frappe à nos portes ? Non ? A votre avis ?  À peluch’

08:48 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kouchner, crise, economie, guerre |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.