20/12/2007

De la bourse si compteuse ou autres contes

Les indicateurs de suivi de la crise économiques qui se profilent , montrent désormais que ce ne sont plus seulement les faillites de certains grands établissements financiers (et de nombreux plus petits) aux Etats-Unis d’abord, puis dans le reste du monde, qui sont à craindre dans les prochains mois ,  mais que c’est le système financier mondial lui-même qui est structurellement atteint…il suffit de voir la coordination des banques centrales mondiale dans leurs interventions pharaoniques ainsi que  leur piètre efficacité et ce malgré la manipulation de l’infos ( ( trêve des confiseurs jusqu'en février 2008..?)  pour s’en rendre compte …

‘ …Aux Etats-Unis, depuis 25 ans ( l’époque de Reagan -Thatcher ) on met en place des politiques libérales, et depuis lors ,   il y a de plus en plus de précarité. Cela fait que pour la plupart des travailleurs , les salaires diminuent tandis qu'on les  poussent  à s’endetter. Et si la consommation et la croissance restent fortes aux USA, c’est parce que, à coup de publicité pour les cartes de crédit, on pousse les gens à s’endetter. A court terme, cela marche  , parce que la majorité des  victimes se taisent (  parce qu’ils  ont peur de perdre leur job et qu’ils  acceptent des salaires médiocres qui leur permettent  quand même de consommer) ,tandis que pour  les plus riches il y a plein de bénéfices, donc à court terme cela fonctionne. Pourtant , le problème c’est que cette fuite en avant colossale ne peut pas durer. Greenspan, l’ancien président de la FED vient de dire deux fois qu’il y avait un risque de récession. Pourquoi ? Parce que la dernière fois qu’il y a eu une grande crise du capitalisme, en 1929, la dette totale aux Etats-Unis, privée et publique, était de  130% du PIB. Le mois dernier on vient de passer les 250% du PIB. Les chiffres sur le site de la FED indiquent que la dette totale, privée et publique, représente 250% du PIB. Colossal !! 

Cela pourra t-il tenir encore six mois ou six ans  ?  …

On est dans le délire économique !! Les USA ne sont pas une exception. Tous les pays que l’on nous montre en modèle pour leur croissance élevée, l’Espagne, l’Angleterre, le Danemark, la Nouvelle Zélande, ont tous une dette privée qui explose.Partout les salaires diminuent un peu et partout on pousse les gens à s’endetter. Si les USA étaient une exception, on pourrait se dire "ce n’est pas grave, les autres pays vont rester solide". Or, si il y a un pays qui flanche il aura sans doute un effet de domino, et l’on risque vraiment d’aller vers une crise sérieuse, et en Asie, on risque d’avoir un retour vers la barbarie. Si la crise immobilière américaine se répand dans le reste de l’économie, elle ne sera pas sans effets sur l’économie chinoise et donc sur la situation sociale (déjà tendue) de ce pays car une grande part de sa croissance vient des exportations vers les Etats-Unis ( et de  l’Europe ![1 ]  …) Et  si les Etats-Unis tombent en récession, qui peut être sûr que ce qui s’est passé en Allemagne dans les années 30 ne se rejouera pas en Chine, avec Taïwan à la place de l’Alsace-Lorraine ou autres conflits sociaux ailleurs …     Ainsi, le détricotage de tout les acquis sociaux  , l’instauration de lois liberticides antisociales ( sous prétexte de ‘ lutte contre le terrorisme ‘) de lutte contre le chômage  ou autre problème tel l’immigration , partout dans les économies ‘ développées’ par exemples ,  ne seraient ils pas plutôt le prélude à la fin de nos ‘ démocraties’  en train de s’orienter inexorablement vers des dictatures qui ne portent  pas ( encore..)  de nom …’ ( 2 )   L’hyperlibéralisme , la mondialisation ou ‘ autre main invisible ‘( ? ) nous conduit vers des catastrophes et est en tout cas source d’incertitudes géopolitiques !!! Et comme le système communiste ,  devra lui aussi  être revu au plus vite ...Non ?  à peluch'  (  1  ) la Lettonie en particulier et les pays baltes en général, font figure de premiers suspects pour une crise affectant les devises des pays émergents, notamment dans la zone associée à l’Euro. L’économie lettone est sous perfusion d’argent russe que la prolifération à Riga (qui rassemble la moitié de la population) de casinos (vides de clients), de banques (prêteuses à profusion) et d’un coût de la vie aligné sur Paris ou Londres (dans un pays où le salaire moyen tourne autour de 150 Euros), permettent d’identifier à coup sûr comme étant de l’argent « noir » , tandis que  la monnaie lettone a fait l’objet d’intenses opérations spéculatives ces derniers temps sans doute parce qu’  elle est ainsi entièrement  dopée artificiellement-  alors que l’économie du pays dépend « officiellement » uniquement de l’exportation du bois, du tourisme et des fonds structurels européens. Contrairement à Standard&Poor’s qui a baissé la notation de la Lettonie pour cause de « surchauffe économique »- ( 2 ) Sources : extraits  GEAB , Libération + commentaires persos  

13:28 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : mondialisation, crise, bourse, usa, fed |  Facebook |

Commentaires

Cher Monsieur,

vos propos sont tellement outranciers que bientôt vous essaierez de nous faire croire que le réchauffement climatique est dû à l'activité humaine et non pas un phénomène naturel récurrent

en outre, brandir le spectre de la crise économique est faire preuve de bien peu de connaissance de l'économie elle-même - des récessions, le monde en a connu et en connaîtra encore, ne vous en déplaise

si vous avez une solution pour les éviter, présentez-la, le prix Nobel vous est garanti

quant aux pays que vous citez, Danemark, Nouvelle Zelande, Angleterre, ce sont sans doute les pays les plus démocratiques de la planète - les citer en exemple de futures dictatures relève du délire absolu -

Écrit par : EXpatBelge | 25/12/2007

réponse à mr l'expatbelge Mais monsieur ? où voyez vous dans cet article une quelconque référence aux problèmes climatiques ? … L’article met juste les dangers d’un crash économique éminent , l’évolution de cette même économie depuis près de 25 ans et ses conséquences sur la vie des citoyens du monde ..Sand doute que les grands groupes ont à nouveaux ‘trouver’ des solutions pour s’en sortir en tout ou en partie pour un moment , étant aidés pour cela par les banques centrales au mieux ou quelques fonds asiatiques ou russes au pis ..mais la voie est tracée .. Et avec comme prétexte la lutte contre le terrorisme , ce sont des pans entiers de nos loi qui protègent le citoyen qui s’effondre .. les derniers en cours étant le ‘patriot act’ ( avec sa version ‘remaniée …"USA Act"vote à la va vite en 2003…) ou en France Mr Sarkosy qui veut bouleverser l'équilibre entre police et citoyens (nationaux comme étrangers) au détriment de ces derniers ; Le système européen Schengen, créé au départ pour assurer la libre circulation des citoyens, qui est devenu un système de fichage de ces mêmes citoyens ; L'Italie qui s'enfonce dans le " sécuritaire " après avoir réprimé brutalement les manifestations alter mondialistes du sommet de Gênes ; Et les Etats-Unis donc qui sont en train d'adopter le "USA Act", fosse commune de leurs pourtant sacro saintes " libertés individuelles ". On est en droit d'être inquiets aujourd'hui, alors que le mouvement de fond qui évoluait vers toujours plus de libertés individuelle et d'association s'est brutalement arrêté. Tout semble d'ailleurs indiquer que ce mouvement vers des états policiers paranoïaques n'est pas prêt de s'inverser, mais tend à être " le nouveau modèle ", une fois encore inspiré par l'Oncle Sam...Non ?

Quant aux pays que je cite( Danemark, Nouvelle Zelande, Angleterre, …)qui sont sans doute encore un peu les pays les plus démocratiques de la planète - les citer en exemple de futures dictatures relève de mon opinion .. , mon espoir est que ce soit la vôtre qui prédomine.. mais là , ce n’est plus qu’un espoir ..

A peluch’

Écrit par : à mr l'expatbelge | 27/12/2007

L'angleterre pays le pus démocratique de la planère ? hmm....

http://miiraslimake.over-blog.com/article-6933207.html
Mais qu'est-il arrivé aux anglais ? - la ŝnuron de l’vivreto

Écrit par : Roland | 04/02/2008

Les commentaires sont fermés.