19/09/2007

l'arrêt session et autres contes ...

...La Fed hier ,  la banque d’Angleterre avant-hier , la banque centrale européenne un peu avant  ont fait plus que des gestes pour sauver momentanément les spéculateurs de hautes voltiges de plonger et par là même d’entraîner l’économie mondiale vers la  récession,  en permettant à tout ces coupables de réemprunter pour payer leurs dettes et surtout en donnant à ces irresponsables le temps de refourguer leurs obligations ou autres titrisations pourries à d’autres gogos ..de là les  ' rebonds boursiers passagers ‘ hier ,  mais l’ampleur et le volume de cette ‘ économie’ parasite est bien trop grande que pour s’en débarrasser avec les malheureux      ‘ 0, 50 % '  de rabais '  offert ' par la Fed .. le temps va leur manquer .. et les mêmes acteurs seront bientôt amener à rejouer la même pièce .. en plus dramatique … dans peu de temps .. Non ? 

à peluch'   

22:51 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, recession, banque |  Facebook |

28/08/2007

Là le caïd à dit la guerre pour tant , ..mieux que l’économie …

 

 

 

Vers 20h00 ce soir ( sur France 24 ) , j’écoutais un discours en direct de Bush au Nevada ,  face à un panel d’anciens combattants  

Après les habituelles références au drapeau US ,  à Dieu and Co.. et tout le blabla ...,  son discours c’est radicalisé sur les forces du mal ( ici , il ne voulait pas parler des siennes..)mais surtout il a clairement désigné l’Iran comme prochaine victime  ce qui est quand même significatif , car c’est au moment où l’économie US plonge ( subprimes , immobilier , croissance , dollar = monnaie de singe ..= crash très proche …)  que Bush and Co  s’engage sur la voie d’autres  guerres futures   en accentuant la menace terroriste et en désignant  un coupable ( Le coupable du jour aujourd’hui c’est l’Iran , le Hezbollah  ( soutenu par la majorité de la population .. les chiites .. les sunnites…( 1 )  (  pour la fuite en avant … ? attention à un  autre 11 septembre imputée à… ))  

Il faut dire aussi que l’économie de guerre est  (sera ? ) plus rentable que certains domaines économiques ...comme les prêts immobiliers par exemple…Quand au modèle de démocratie que pourrait encore nous procurer le capitalisme... autant ne pas y penser ..Non ?

 À peluch’

 

( 1 ) bizarrement , aucuns médias n’utilisent jamais le terme ‘ résistants’ à l’occupant…là où l’on installe leur  vision de la démocratie …

 

20:35 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guerre, iran, bush, usa, economie |  Facebook |

23/08/2007

Trouver un insecticide contre le capitalisme…Urgent !!

 

Extraits de http://www.lesechos.fr/info/energie...

 

"…C’est une incroyable épidémie, d’une violence et d’une ampleur faramineuse, qui est en train de se propager de ruche en ruche sur la planète. Partie d’un élevage de Floride l’automne dernier, elle a d’abord gagné la plupart des Etats américains, puis le Canada et l’Europe jusqu’à contaminer Taiwan en avril dernier. Partout, le même scénario se répète : par milliards, les abeilles quittent les ruches pour ne plus y revenir…

 

…Légitimement inquiets, les scientifiques ont trouvé un nom à la mesure de ces désertions massives : le « syndrome d’effondrement »

…Ils ont de quoi être préoccupés : 80 % des espèces végétales ont besoin des abeilles pour être fécondées. Sans elles, ni pollinisation, et pratiquement ni fruits, ni légumes. « Trois quart des cultures qui nourrissent l’humanité en dépendent », résume Bernard Vaissière, spécialiste des pollinisateurs à l’Inra (Institut national de recherche agronomique)…

… Aux Etats-Unis, où 90 plantes alimentaires sont pollinisées par les butineuses, les récoltes qui en dépendent sont évaluées à 14 milliards de dollars…

…Faut-il incriminer les pesticides ? Un nouveau microbe ? La multiplication des émissions électromagnétiques perturbant les nanoparticules de magnétite présentes dans l’abdomen des abeilles ? « Plutôt une combinaison de tous ces agents », assure le professeur Joe Cummins de l’université d’Ontario…, il affirme que « des indices suggèrent que des champignons parasites utilisés pour la lutte biologique, et certains pesticides du groupe des néonicotinoïdes, interagissent entre eux et en synergie pour provoquer la destruction des abeilles ». Pour éviter les épandages incontrôlables, les nouvelles générations d’insecticides enrobent les semences pour pénétrer de façon systémique dans toute la plante, jusqu’au pollen que les abeilles rapportent à la ruche, qu’elles empoisonnent…

 

…Par effet de cascade, intoxiquées par le principal principe actif utilisé - l’imidaclopride (dédouané par l’Europe, mais largement contesté outre-Atlantique et en France, il est distribué par Bayer sous différentes marques : Gaucho, Merit, Admire, Confidore, Hachikusan, Premise, Advantage...) -, les butineuses deviendraient vulnérables à l’activité insecticide d’agents pathogènes fongiques pulvérisés en complément sur les cultures.

« Les autorités chargées de la réglementation ont traité le déclin des abeilles avec une approche étroite et bornée, en ignorant l’évidence selon laquelle les pesticides agissent en synergie avec d’autres éléments dévastateurs », accuse-t-il pour conclure. Il n’est pas seul à sonner le tocsin. Sans interdiction massive des pesticides systémiques, la planète risque d’assister à un autre syndrome d’effondrement, craignent les scientifiques : celui de l’espèce humaine. Il y a cinquante ans, Einstein avait déjà insisté sur la relation de dépendance qui lie les butineuses à l’homme : « Si l’abeille disparaissait du globe, avait-il prédit, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre. »… "

A vous foutre le bourdon !! ? Non ?  À peluch’ !

14:01 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abeille, abeilles, declin |  Facebook |

19/08/2007

Quand madame Lapanne nique en banque ...

extrait de Financial ( LPAC)
le 19 août 2007 - 09:48

...'...Le jeudi 16 août, des centaines de détenteurs inquiets ont assiégés plusieurs agences de la banque Countrywide Financial en Californie au fur et à mesure qu’ils voyaient la maison mère Countrywide s’approcher de la faillite. Malgré des injections de plusieurs dizaines de milliards de dollars, les actions de la banque continuaient à piquer du nez jeudi aggravant encore plus les craintes des épargnants.

La manchette du Los Angeles Times titrait « Une ruée pour retirer du cash » et commentait que « des clients angoissés ont saturé le standard téléphonique de la banque et le site Internet de Countrywide Bank ; ils ont également assiégé les agences de la banque pour retirer leur épargne suite au fort soupçon qui plane sur la solvabilité du prêteur hypothécaire qui est propriétaire de la banque. »

Comme le note le quotidien, la scène ne s’était pas produite depuis la fin des années 80, quand la crise des banques d’épargnes avait broyé les économies de millions d’américains.

« Il y a tellement de gens qui se présentent pour retirer une partie ou la totalité de leur argent, que dans certains cas les gens doivent laisser leur nom. » Des centaines de gens se sont rués sur les agences de Countrywide à Laguna Niguel, Pasadena et West Los Angeles. « C’est parce qu’on craint une faillite, » dit Bill Ashmore, le président d’Irvine Impac Mortgage Holdings, une société que s’est elle-même sauvée de la faillite en suspendant toutes les activités de prêt et en mettant des centaines d’employés à la porte.

« Ma femme a totalement pétée les plombs » dit-il. « Je ne veux plus avoir à faire à ça. Je m’en fiche de perdre des intérêts sur 90 jours ou de savoir que la FDIC sert d’assurance - Je veux juste retirer mon argent, » dit Ashmore après une demi heure d’attente pour récupérer 500.000 dollars.

Le champion local du hockey en 1970, lui aussi décidé à retirer ses économies, affirme pour sa part qu’il n’est « pas certain que la banque va couler », mais qu’il « cherche seulement à se protéger »...'

Oulà ! ...seulement à se protéger?...Comme en 1929 sans doute ..cent doutes ?  Qui sait? En tout cas c'est sans des sous , des sous ...? Non?

à peluch' ! 

 

11:47 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : argent, crise, crash |  Facebook |

25/07/2007

Le drapeau ... de la forte tune !

Une source qui risque de se tarir , c’est le recrutement effectué au sein de l’armée .. de chômeurs US …, c’est sans doute pourquoi les experts du recrutement du Pentagone prépare la ‘ nationalisation rapide’ pour tout mercenaire ayant effectué au moins un jour dans une zone de combat (Irak, Afghanistan, Balkans…)...Il faut dire aussi qu’avec 180000 hommes de main présents sur les ‘théâtres d’opérations’ et avec une moyenne de 10 morts par jour , le candidat prêt à mourir pour un drapeau , fut –il américain commence à hésiter à signer un engagement , de plus , l’opinion publique US risque aussi de se faire entendre face au terrible bilan des divers conflits fomentés par les Us ..Reste juste à espérer que ces nouveaux citoyens mercenaires ne retournent jamais leurs armes contre leur employeur actuel des fois qu’un autre ne leur offrirait un jour , ...plus de sous... Non ? À peluch’ !

09:36 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mercenaire, guerre |  Facebook |

23/06/2007

Sage être ou ne pas être …lasse est la question

La bombe A ? Pour quoi faire ? A part Israël et les USA qui menaçaient récemment de s’en servir contre l’Iran  ,et plus récemment les anglais qui reviennent à la charge ,  ce dernier  n'en a pas besoin !!

  Pour la simple raison qu'il n'y a personne sur qui la lancer:

Les Etats-Unis sont loin, un bombardement atomique d'Israël ferait des victimes dans la population juive et aussi parmi les Arabes vivant tant en Israël que dans les territoires palestiniens. La plupart d'entre eux sont des musulmans.    Et  la République islamique d'Iran, qui revendique le rôle de leader du monde musulman, pourrait-elle être à l'origine de la mort de millions de ses coreligionnaires? Bien sûr que non. En fait , la seule bombe dont dispose l’Iran , c’est son pétrole et comme il viendra à en manquer dans quelques années…cela  rendrait l’Iran  incontournable ..à moins que ce pays ne soit détruit puis mit sous la coupe d’intérêts privés ..comme en Irak

     En 2010, les pays du Golfe arabo-persique contrôleront [( en principe ( 1 ) ]

à eux seuls plus de 60 % de la production mondiale de pétrole, et surtout 95 % de la capacité d’exportation mondiale. Une bonne partie de la production des autres États ayant des réserves significatives sera alors absorbée par leur propre consommation domestique.
À la lumière des données géologiques et économiques, on pourrait donc reformuler le cri de guerre des néoconservateurs comme ceci : les pays du Golfe, à majorité musulmane, jouiront d’un pouvoir économique décisif sur l’ensemble du monde industriel, à moins que la force militaire du « monde judéo-chrétien » ne les en prive….’

…Dans cette logique, le « clash des civilisations » ne serait-il pas qu’un problème de répartition des ressources, donc économique ? C’est bien la seule explication qui tienne, car le monde arabe n’a aucune raison de menacer vraiment  un pays qui par la force des choses devrait être conduit à devenir son vassal économique. L’ argument  du choc culturel et religieux est donc  un leurre destiné à entraîner l’opinion publique dans un  conflit dont l’issue profiterait économiquement à celui ( ou ceux ) qui le provoque… Non ?

 

( 1 ) en principe , car ces derniers jours , l’amiral Fallon, puis John Negroponte, numéro deux du département d’État, se sont rendus à Bagdad pour faire pression sur le gouvernement fantoche de Maliki afin qu’il accélère l’adoption du projet de loi sur les hydrocarbures. Car George W. Bush n’a pas plus l’intention d’exposer encore ses troupes que de les retirer du pays. Simplement, il souhaite imposer une privatisation de ses revenus pétroliers à un État irakien en situation de faiblesse et sous la menace des baïonnettes, puis replier ses troupes dans des bases permanentes selon un « modèle coréen » souvent évoqué ces temps-ci à Washington. Mais avant, les parlementaires irakiens doivent décider du sort de leur économie nationale pour les 40 prochaines années. Autour d’eux, pour les aider à prendre leur décision, se tiennent 120 000 GI’s et autant de mercenaires armés jusqu’aux dents, prêts à déclarer accomplie la deuxième mission de la Coalition du pétrole en Irak. La première consistait à inverser le mouvement initié par Saddam Hussein et Hugo Chavez au sein de l’OPEP en rétablissant le dollar comme monnaie de transaction pétrolière en Irak et sauver ainsi l’économie états-unienne. La deuxième consiste à assurer, pour 40 ans au moins et donc bien au-delà du pic pétrolier, le monopole des majors occidentaux sur le pétrole irakien et restreindre ainsi le pouvoir économique ( du au pétrole )

  futur du Moyen-Orient.

 

Sage être ou ne pas être … lasse est la question .

 

A peluch’ !

 

 

 

 

08:43 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gb, usa, israel |  Facebook |

21/06/2007

Bombe médiatique ou pétard mouillé ? ( 2 )

suite ...
Selon plusieurs sources dont une israélienne (Devka files) la victoire préventive du Hamas à Gaza contre un coup du collaborateur palestinien Mohammed Dahlan et ses milices, à de quoi inquiéter certains services secrets et pour cause !

C'est d'abord le site sioniste/militariste/renseignements Devka files http://www.debka.com/index.php qui a publié ces infos :

Dans un article du 17 juin 2007 "Exclusif : Hamas – et ses sponsors Syriens et iraniens – se sont emparés d'archives de valeur inestimable des services de renseignements palestiniens lors du "Putch " de Gaza " le site sioniste Devka Files rapporte que :

Les services de sécurité et des renseignements palestiniens à Gaza se sont enfuis et dans leur précipitation ils n'ont pas eu le temps de détruire documents, disques durs et archives, une collection entière d'informations ultra sensibles tombée aux mains du Hamas lorsque ses combattants se sont emparés du quartier général du service de renseignement préventif palestinien, à Tel Awa et le centre des renseignements généraux palestiniens prés du port de Gaza.

Selon Devka files ce sont des secrets sur les services de renseignements occidentaux, ceux des US, de Grande Bretagne, et d'Israël qui viennent de prendre un énorme coup, souffrir d'une véritable débâcle, et cela risque de leur prendre plusieurs années avant de s'en remettre.

Le Hamas a pris possession de centaines de milliers de documents répertoriant les opérations clandestines des services secrets occidentaux au Moyen Orient inclus l'Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis. Le Hamas détient désormais les archives des liens clandestins palestiniens avec les services de renseignements étrangers remontant à des décennies, avec les noms d'espions, de collaborateurs politiques et d'agents doubles. La documentation couvre les liens secrets des renseignements palestiniens maintenus à partir des années 70 quand Yasser Arafat était basé au Liban avec les américains, les anglais, les français les israéliens et bien d'autres.

Certains experts en Israël pensent que l'armée israélienne aurait du bombarder et réduire en poussière les deux bâtiments et ainsi détruire ce qu'ils contenaient tant les dommages causés par la prise de ce « précieux butin » sont considérables et d'un apport capital également pour la Syrie et l'Iran, qui maintiennent de bons rapports avec le Hamas, notamment pour prévenir les actions américaines dans la région.

Ce sont des « pièces à conviction » que le Hamas peut agiter au moment opportun au dessus des têtes des dirigeants et responsables occidentaux israéliens et palestiniens, avec des listes d'agents clandestins, et des enregistrements d'opérations clandestines menées par le Mossad israélien, le Shin Bet et les services de renseignements de l'armée israélienne, la CIA, le M16 britannique, et d'autres agences de renseignements occidentales. Le Hamas, la Syrie et l'Iran vont prendre connaissance des noms des hommes politiques dont des israéliens, qui travaillent secrètement avec des palestiniens.

Selon l'expert en matière de renseignement de Devka files, se sont de véritables joyaux comparés aux archives de Saddam Hussein dont l'armée US s'était emparée lors de son invasion de l'Irak.

Dans le bâtiment du service de sécurité palestinien, le Hamas a découvert des disques durs avec des informations couvrant des activités clandestines et du matériel complet d'écoutes téléphoniques et d'équipement de surveillance et de senseurs que la CIA et le M16 avaient fourni à Abbas et Dahlan et leurs milices, tout cela en parfait état de marche et prêt à fonctionner.

On retrouve également les mêmes informations dans un article d'Hiyam Noir, du 18 juin sur PalestineFreeVoice (http://palestinefreevoice.blogspot.com) et repris sur uruknet www.uruknet.info?p=33819,  « Bande de Gaza un calme trompeur règne ». Aux informations déjà fournies par Devka files l'auteur ajoute que les documents sont désormais en sécurité dans des coffres fort et certains d'entre eux seront publiés partout dans le monde très bientôt.

Enfin troisième source d'information sur le même sujet
« brûlant » et qui n'a évidemment pas été couvert par nos médias « libres » traditionnels, un passage d'un article du quotidien italien il Manifesto lui aussi du 17juin 2007.


L' extrait ci-dessous est la fin d'un article plus long intitulé "Les USA promeuvent les deux Palestine" (??) http://www.ilmanifesto.it/Quotidiano-archivio/17-Giugno-2007/art34.html . Cet article est non signé, fait rare dans il Manifesto.

"Pendant ce temps le Hamas déclare avoir mis la main, à Gaza , sur des documents ultrasecrets qui dévoileraient (l'existence d', NDT) hommes, réseaux, et la trame de nombreux services secrets occidentaux à commencer par la Cia. Plusieurs sources soutiennent que s'est produite à Gaza la plus grosse fuite d'informations subie ces dernières années chez (par) les israéliens, les américains et les britanniques. Les documents contiendraient les listes nominatives d'agents, d'informateurs, de politiciens qui auraient donné des informations, de personnes infiltrées dans les réseaux étrangers d'espionnage et contre espionnage jusqu'aux plans réalisés par les espions palestiniens couverts par divers pays du Moyen-Orient, souvent en collaboration (si ce n'est pour le compte) d'agences internationales comme la Cia américaine, le M16 britannique et , en partie, le FBS russe.

Une partie de ces documents concernerait des questions délicates, internes à la politique palestinienne, comme la destination de millions de dollars arrivés sous la forme d'aides pendant ces dernières années et ensuite dispersés dans un dense réseau de corruption". Traduction Marie Ange Patrizio

Il est certain qu'en plus d'avoir « nettoyé » la bande de Gaza de ses collaborateurs palestiniens dirigés par Dahlan, le Hamas vient de marquer des points contre les gangs mafieux des services secrets qui dirigent et ensanglantent le monde, plus particulièrement au Moyen Orient, avec le feu vert des élites dirigeantes des «démocraties» occidentales et de certains régimes corrompus du Moyen Orient.


Traduction synthèse Mireille Delamarre pour  http://www.planetenonviolence.org

 Jeudi 21 Juin 2007 syryne3@hotmail.com

 

Oulà ! sans commentaire ...ou cent commentaires face au sang ..comment taire ? à suivre ?

A peluch' !

11:21 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : israel, gaza, hamas, usa |  Facebook |