18/02/2007

..Comme un clown de la vie ..

Comme un .. clown de la vie...,

..un jour .. ,

 

..naître chauve et nu.. grandir ..face à la forêt de la vie .. m' avancer .. craintif .. dans les chemins créés par mes ainés..

.. connaître un peu de ses  arbres..et quand même déjà rêver du soleil par dessus...

.. déchiffrer des buts... dans les bois profonds  de l'existence..

..défricher les taillis épais des doutes ..

..scier des millions de branches aux épines acérées  de soucis ..

..et pourtant.. oser..oser  construire des radeaux d'espérance..puis ,   m  y hisser ..

 ..parcourir un peu le monde .. ses idées..

..grandir encore ..malgré la lune..

..trouver mon îlot de paix...et un jour...  à deux...

  .. se remettre à scier des branches de vie...

.. pour bâtir des projets fous  .. à deux ... ou plus ..

..abattre d'autres   forêts....

.. parsemer d'autres doutes où mirages...

 ..distants de millier de kilomètres ..

..y trouver ..d'autres havres de paix...

..sous des ciels bleus azur .. aussi..

..jour après jour .. agrandir la clairière d'un passé ..

..déjà riche de moultes friches  de la vie ..

..marcher bien armé désormais .dans de grandes clairières... sans  corps à corps...serein... mais plus vouté

..je trébuche parfois dans les taillis .. sur une souche de souvenirs.. déjà..  .; 

..plus voûté...le pas plus lent...

.. la face tournée déjà trop vers la terre ..

..jusqu'au ponant de ma propre  destinée....

..pour un jour .. disparaître...chauve et nu ..

..et disparaitre  ..même en bon apôtre..

..six pieds sous terre ..foutu ..

..entre quatre planches sciées par d'autres...

.. dans la foret de vie qui renait  derrière moi..

 

 

                                             Janvier 2006

17:58 Écrit par Alain dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie |  Facebook |

..recette du coucher de soleil..

RECETTE DE COUCHER DE SOLEIL

 

          ..sur les étals du marché des rêves... dénichez...

 ..de la quiétude en infinie quantité...

 ..un paysage de montagnes au loin...

 ..un ciel noiraud .. bleu étoilé..

 ..quelques cirrus dans le lointain...

 ..une belle au regard de braise..

 ..un amant au langage de fraise..

 ..un arbre.. un coin de verdure...

 ..des soupirs tendres à volonté...

 ..des caresses sans démesure..

 ..des projets fous,  voir insensés...

   

           ..laissez mijoter          ..

 

  ...le  temps  que  baisers cerises  fondent  dans les bouches qui bougent...

                ...et que le grand soleil orange lentement

                                                    ..aussi...

                                          ...se couche..

17:43 Écrit par Alain dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie |  Facebook |

09/02/2007

Doux réveil...

 

                ..Doux réveil..                              

 

 

Halé de la moiteur du rêve   par l ' hymne naturel  

d 'un merle   sifflotant

                                          sa folle ritournelle     

mes  yeux  baillent encore et  s'habillent de pénombre

en  devinant  lunaires

                                briller du jour le monde ,        

 par  l 'ajour allumé

                        d'un des doigts de Phébus  ,            

la couronne  du chêne

                              que zéphire ceint de rais d ' or .

Tandis  qu’  ' Eros  en elle  se joignant   au  chorus ,         

                    .. abuse de  traits coquins..

                                                    ..cérusés sur son  corps  .. 

                    Etre ce feu  de lumière  qui t’allume des prés

                     et    sur  ces vals soyeux  ..  

                                                  , comme lui.. ,

                                                                   ..folâtrer   ..

                        

                    .. De là ,  que  nos souffles  poussent l’huis de ces paroles  tendres ..

                ..et s'y enlacent   lents les sens ,  pendant que chairs pactisent ..

           ..où mimiques  se parlent tandis que  regards , mi clos,  devisent..

                   ..des tiédeurs bleues d’ éveil,  .. s’allongeant .. ..miel en  cet ambre ..

 

                 

                    Alain                                                   

                                                                                 Septembre  2005

 

 

00:45 Écrit par Alain dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Feu d'art ...

 

Feu  d'art ,

 

..une musique douce  qui envahit la pièce tamisée de reflets vifs et  audacieux.

..des flammes complices qui crépitent au rythme saccadé des  cœurs amoureux

..et font danser deux corps enlacés sur les murs animés comme des ombres chinoises..

.. pleins de désirs fous, prestes mais  inassouvis encore , sont nos gestes de feu..

..les mains se cherchent , les yeux se murmurent , les peaux se font turquoises..

..car des parfums émoussent nos sens et  se mêlent à cette érotique poésie..

..un doigt,  plume légère, s'enhardi, se mouille dans l'encrier de ta douce hérésie..

..puis , écrit des mots magiques sur ton écrin de soie  comme sur un livre entrouvert..

..les bouches se mangent, les lèvres se gonflent et insatiables espèrent..

..la fusion est proche , l'âtre s'excite ,  s'anime , plus ardent encore..encore..

..les mots se consument, les peaux s'embrasent et , s'allument les corps de couleurs écarlates ..

..enfin deux cris s'unissent et soufflent , jouissifs , ce surprenant , mais tendre, ....brasier ...

    

   Alain                                                                    Février 2005

00:37 Écrit par Alain dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La vie est un grand jeu ..

..La vie est un grand jeu..

 

 

..la vie est un grand jeu où le hasard dé en bulle ..

..éclate trop de fois auprès de bien mâles heurts ..

..depuis ce bel écart tu erres au crépuscule ..

..et  de la lune tu reçois que trop maigre chaleur ..

 

..aussi ..

..si tu m'envois  seulement  l'esquisse  d'un sourire ..

..je sèmerai  en ton cœur  mille grains de tendresse ..

..car  sinon que voeux tu? ..naître reine que pour trop mous rires ?

..bien ! ..tu vires ! tu oses !   les viols longs de tristesse ..

 

..et..

..tue te taire ! car tes pensées sont comme des cris en thèmes ..

..réenfleuri donc ta bouche du verbe rose baiser ..

..et brise d'un grand rire tout ce qui trop t'enchaîne ..

..pour d'un new love,.. diable !

...en  corps .., 

   ... t'encanailler .. !

 

..sache .

..que la peine niche sur l'arbre des maux amour et haine ..

..et s'écrase trop souvent sur des terres sans rêves..

..panser  et lisser  l'âme quand trop le corps se traine ..

..car.., la vie est un grand jeu..

.. où ..

     ..les lois des  hasards sont reines  ..

 

                  

                   Alain               

                                                              Mai 2005

00:25 Écrit par Alain dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Si reine ...

                                          

      Si reine ....

 

            ..L 'îlot d'espoir est  mort au dedans de toi ..

   ..si par la peine tu tiens à ce pays d'ennui ..

   ..un radeau de rêve..rebâti donc en  toi  ..

   .si .ton  regard encore de candeur  luit

   . tu peux au delà de cet avenir servile..

   ..toi , oser si reine , nager , quitter tes peines..

   ..l' amer  si  tu  crains .. n'est pas toujours hostile ..

   ..et est une des  sources de la vie ,.. aussi ! …

                 ..Car  l'amer ?  il est remède ! ?? Réfléchi !..

                

               ..tu ressens comme un mauvais goût..ici ?  ..

 

             .. Alors ?. Gaves toi  de sucre et rie !!  .. 

       

                  

                                                     Alain                          Août     2005

00:11 Écrit par Alain dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/02/2007

..Connais tu mes pensées ?

...Connais tu mes pensées?

 

                    ..mes pensées sont comme un  vieux jardin fleuri..

    .mon visage est par le temps  meurtri ..

..et  le tien est radieux et plutôt  jeune et joli..

       ..mais ..il  me reste le mot ., .habile ..,  il séduit..

                   .il s'accroche seul à tes naïfs  songes ..

     ..coquin , il t’ y  mordille , tendre , il t' y  ronge ..

      ..illusions , rêves ou folles envies..

       ..prison dorée pour rares ennuis

               ..le verbe beau  est comme  un champs de fleurs ..

      .ah !  y voir  dans  tes yeux toute sa   belle couleur ..  

      comme  une  prairie florée  d'amis ,  florée d'amour ..

        .des myriades d’ oiseaux qui  y chantent alentour

          ..ce mot  magique  composé  d'élixirs étrangers..

     ..pétille  sous ma plume pour jaillir en beauté ..

      ..entre les berges de la page  coulant en ruisseau ..

       ..pour  iodler   en trilles gaies  ce si  joli  tableau..

 

       Alain                             

 

                                                   sept 2005   

 

23:59 Écrit par Alain dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |