22/03/2007

... comme une bouffée d'air frais ..

...Quel plaisir j'ai eu à lire ce genre d'article , trop rare de nos jours ... Votre avis ?

lisez plutôt ...

Reuters, 20 mars 2007

 ‘ Irak :- Le juge espagnol Baltasar Garzon, qui avait cherché à faire juger Augusto Pinochet, estime qu’il est temps que le président américain, George Bush, et ses alliés, soient traduits devant un tribunal pour répondre du conflit  irakien. ‘

‘"Nous devrions étudier plus attentivement l’éventuelle responsabilité pénale des personnes qui sont, ou qui ont été, responsables de cette guerre et voir s’il existe suffisamment de preuves pour qu’elles en répondent", écrit le magistrat dans le quotidien El Pais. "Les 650000 morts légitiment à eux seuls l’ouverture de cette enquête et de cette instruction le plus rapidement possible", estime-t-il. ‘’ Le magistrat, qui s’est rendu célèbre en demandant l’extradition de l’ancien dictateur chilien, afin qu’il soit jugé pour crimes contre l’humanité, est particulièrement critique à l’égard de l’ancien gouvernement espagnol, qui fut l’un des principaux alliés de George Bush. "Ceux qui ont été aux côtés du président américain portent tout autant, sinon plus de responsabilités que lui car, en dépit de leurs doutes et des informations partiales (dont ils disposaient), ils se sont eux-mêmes jetés dans les bras de l’agresseur pour perpétrer cet acte ignoble de mort et de destruction qui continue encore aujourd’hui", accuse Baltasar Garzon.

En février 2007, José Maria Aznar, l’ancien président du gouvernement espagnol, a reconnu qu’il n’y avait pas d’armes de destruction massive en Irak, l’argument avancé par Bush et ses alliés pour déclencher le conflit et il a concédé qu’il aurait dû "être plus clairvoyant pour le savoir plus tôt". Selon Baltasar Garzon, si José Maria Aznar "n’était pas au courant, il faudrait lui demander pourquoi il n’a pas agi avec prudence, en accordant une plus grande marge de manœuvre aux inspecteurs des Nations unies au lieu de faire l’exact opposé dans une soumission et une fidélité totales au président Bush".

Baltasar Garzon, qui a pris une année sabbatique, en 2006, pour étudier le terrorisme international, estime que la guerre en Irak a encouragé le terrorisme. "D’une certaine façon, et sans que nous en ayons conscience, nous avons aidé et nous aidons encore le monstre à grandir encore et encore et à devenir chaque minute plus fort de telle façon qu’il est probablement devenu invincible", écrit-il….

   Si je devais retenir des noms de personnages contemporains, Monsieur Baltazar Garzon en ferait certes partie … comme celui de monsieur Le comte Hans-Christof von Sponeck( 1 )  , ancien secrétaire général adjoint de l’ONU qui dénonce , sans doute avec encore un peu de réserve due à ses anciennes fonctions.. Mais qui dénonce... qui ose dénoncer... rare à notre époque où trop de personnes occupant des postes à responsabilités, défenseurs (en principe) de nos démocraties se taisent... alors qu’ils savent …mais ont peur. ; Peur de perdre le luxe, le faste et les paillettes dus à leur rang… mais à quel prix ? L’histoire  les oubliera …, les dédaignera … comme nous les dédaignons déjà... tant qu’ils se montrent aussi serviles et lâches...   à peluch'

 ( 1 )morceaux choisis .. http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticl...

 L’implication de l’ONU dans des crimes de guerre

Entretien avec l’ancien secrétaire général adjoint de l’ONU

par Silvia Cattori Mondialisation.ca, Le 21 mars 2007 Réseau Voltaire - 2007-03-16

‘Pour l’ancien secrétaire général adjoint de l’ONU, Hans Christof von Sponeck, les Nations unies, loin de veiller au respect du droit international et à la consolidation de la paix, sont devenues un facteur d’injustice. Ainsi, les sanctions mises en place contre l’Irak de Saddam Hussein ont provoqué un désastre humanitaire. Tandis que des Traités comme celui de non-prolifération nucléaire sont utilisés pour assurer la domination des uns et menacer les autres. Il est temps de changer complètement de système.

 .. je vous laisse découvrir cet autre article en entier ...

re .. à peluch' !

00:23 Écrit par Alain dans coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : otan, onu, bush, iran |  Facebook |

10/03/2007

Expressions flamandes ... 4ième partie

     Expression          (traduction littérale)             - signification -

 

( 41 ) Een vreemde eend in de bijt       ( Un étrange canard dans le trou de la glace )                           -Un drôle de gus –

( 42 ) Het is koek en ei met hen           ( C'est gâteau et oeuf avec eux )

- Ils s'entendent comme cul et chemise –

( 43 ) Ze kiest eieren voor haar geld     ( Elle choisit des oeufs pour son argent )             -Elle met de l'eau dans son vin –

( 44 ) Ze is op de fles                       ( Elle est sur la bouteille )         

 - Elle est en faillite –

( 45 ) Je mag ernaar fluiten             ( Tu peux siffler après )          

 - Tu peux faire une crois dessus

( 46 ) Maak dat de ganzen wijs         ( Fais croire cela aux oies )      

- Tu racontes des sornettes –

( 47 ) Hij his te gek om los te lopen ( Il est trop fou pour marcher délier )                    – Il est fou à lier –

( 48 ) Ze stond er voor gek        ( Elle s y tenait pour folle )     

- Elle faisait tapisserie –

( 49 ) Het gelag moeten betalen  ( Devoir payer la consommation )             - Trinquer pour les autres -

( 50 ) Ze staan op gespannen voet    ( Ils se tiennet sur pied tendu )              - Ils s’en veulent -

15:47 Écrit par Alain dans coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expression, humour |  Facebook |

18/02/2007

..expressions flamandes .. 3ième partie ..

(..) expression                  ( traduction littérale )                     - signification -

 

( 21 ) Het vet wil bovendrijven  ( Le gras veut surnager  ) - L'argent appelle l'argent -

( 22 ) Hij moet over de brug komen ( Il doit traverser le pont !) - Il doit casquer !-

( 23 ) Bruintje kan dat niet meer trekken    ( Petit brun ne peut plus le tirer )

- C'est au dessus de nos forces  . -

( 24 ) Schrijft dat maar op je buik   ( Ecris - le seulement sur ton ventre !  )

- N y compte surtout pas !  -

( 25 ) Het zijn twee handen op één buik  ( Ce sont deux mains sur le ventre )

- Ils s'entendent comme les doigts de la main . -

( 26 ) Dat rolt van een leien dakje   ( Cela roule d'un petit toit d'ardoises )

- Cela baigne dans l'huile . -

( 27 ) De stoelendans   ( La danse des chaises  ) - La chaise musicale -

( 28 ) Uit de doekjes doen   ( Sortir des serviettes ) - Mettre au courant -

( 29 ) Daar kun je donder op zeggen !  ( Tu peux dire tonnerre là - dessus ! )

C'est garanti sur facture !

( 30 ) Ze hoort het in Keulen donderen  ( Elle entend tonner à Cologne ) -

Elle est sidérée . -

 

09:05 Écrit par Alain dans coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expressions humour |  Facebook |

..qques expressions flamandes ( 2ième partie )

..expressions (  )             ( traduction littérale )                - signification -

 ( 11 ) De bloemetjes buiten zetten  ( Mettre les petite fleurs dehors )  - Faire une virée  -

( 12 ) Hij boert achteruit  ( Il laboure à reculons ( pas la bourre !!! ) ) - Il est sur la mauvaise pente -

( 13 ) De hand in eigen  boezem steken ( Mettre la main dans son propre corsage )    - Battre sa coulpe -

( 14 ) Hij moet zijn eigen bonen doppen ( Il doit faire tremper ses propres fèves )   - Qu'il s'occupe de ses oignons !!-

( 15 ) Je maakt het te bont      ( Tu le fais trop bigarré ) - Tu exagères !  -  

( 16 ) Ze heeft een boontje voor hem ( Elle a un petit haricot pour lui )  

 - Elle a le béguin pour lui -

( 17 ) Iemand in de grond boren ( Forer quelqu'un dans le sol ) - Enfoncer quelqu'un .-

( 18 ) Hij heeft boter op zijn hoofd  ( Il a du beurre sur la tête ) - Il a un poids sur la conscience -

( 19 ) Ik wil boter bij de vis !! ( Je veux du beurre avec le poisson ! ) - Par ici la galette -

( 20 ) Het botert niet tussen hen  ( Cela ne beurre pas entre eux ) - Cela ne va pas entre eux -  

11/02/2007

qques expressions ' flamandes' .. 1ere partie

 ..( ) .expression                              ( traduction littérale )           - signification -

 

..( 1 ) ..Iemand een neus aandraaien .. ( visser un nez à quelqu'un .. ) - raconter des sornettes -

..( 2 ) Ze verkoopt het voor een appel en een ei ( Elle le vend pour une pomme et un oeuf  )  - Elle le vend pour une bouchée de pain -

..( 3 ) Lets op de lange baan schuiven ( Faire glisser quelque chose sur la longue route ) - Reporter quelque chose aux calendes grecques -

..( 4 ) Hij is aan het eind van zijn akker ( Il est au bout de son champs ) - Il est au bout du rouleau -

..( 5 ) Iemand in de arm nemen ( prendre quelqu'un dans le bras ) - Faire confiance à quelqu'un -

..( 6 ) Hij blaast hoog van de toren ( Il souffle haut de la tour ) - C'est une grande gueule -

..( 7 ) Het regent bakstenen ( Il pleut des briques ) - Il pleut des hallebardes -

..( 8 ) Ik zie geen been in  ( Je ne vois pas d'os dedans ) - Cela ne me gêne nullement -

..( 9 ) Uit de biecht klappen ( parler hors de la confession ) - Vendre la mèche -

..( 10 ) Vechten tegen de bierkaai ( Lutter contre le quai de bière ) - Se mesurer à plus fort que soi -

 

à suivre 1ère partie .;

15:42 Écrit par Alain dans coups de coeur | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |