22/12/2008

De la macrobiotique

Il faut d’abord savoir que le but de la macrobiotique est l’atteinte d’un équilibre entre l’homme, l’environnement et l’univers et que cet équilibre s’obtient principalement par le choix et la préparation judicieuse des aliments, lesquels se basent sur le principe ancestral du Tao : le yin et le yang.

Le principe yin et yang sert à classifier les phénomènes universels en deux pôles, le yin correspondant au pôle positif, le yang au pôle négatif. Mais ces pôles sont en mouvement, rien n’est donc complètement yin ou yang.

 Par exemple, une carotte est considérée plus yin que la viande puisqu’elle est sucrée, gorgée d’eau et de source végétale. Toutefois, comparé à un céleri qui pousse à la verticale vers le haut, la carotte est davantage yang puisqu’elle pousse vers le bas.

Plus un aliment rassemble de caractéristiques yin, plus il est considéré yin; c’est de même pour le yang.

Pourtant je ne peut  m'empêcher de penser que les Inuits  ( 1 )  sont plutôt Yin de par la force de leur environnement … bref .. comme Mr Jourdain …, qu’ ils faisaient de la prose sans s’en rendre compte …Et aussi que … Esquimau désigne parfois aussi  une crème glacée enrobée de chocolat et fixée sur un bâtonnet…

Ceci étant dit ,mon souci principal aujourd’hui est plus de savoir si les renforts US envoyé en Afghanistan ne sont pas constitué que de B52 pour lancer des bombes sur la population qui doit elle manquer cruellement de vitamine B12…, mais quand même , après  avoir consulté la liste des aliments macrobiotiques , en ‘abuser ‘un jour sur deux ne ferait pas de tord à mon régime épicurien …

De bonnes  bases  d’entente donc avec de futures candidats( es)  ou déjà  pratiquants( es )  de cet art …surtout d’entente et de quiétude  lors de la prise d’un repas en commun  car dans le cas contraire, les mets les plus délicats ne feront jamais partie ni du yin ni du yang …mais bien de la pire des catégories …celle  des …poisons !

A peluch’

( 1 ) Eskimo ou esquimau ( de l'étymologie populaire « mangeur de viande crue » )   correspond généralement aux peuples Yupik et Inuit du grand nord canadien, de l'Alaska et du Groenland.

21:00 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : regime, macrobiotique, b52, b12 |  Facebook |

21/07/2007

de retour

Voilà , .. je vais reprendre mon blog en main .. finies les ' vacances' lol..

11:55 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/04/2007

Quelle royale Défense contre un tsar cosu ?

Bientôt le premier tour et Sarkosy lui qui  se voit déjà président et dont ses premiers articles de loi déjà rédigés (qui devraient passés en force l’été  prochain) comme entre autres : suppression des droits de succession (mesure favorisant les plus riches au détriment de l’Etat), détaxation des heures supplémentaires (mesure favorisant le patronat au détriment de l’Etat), crédit d’impôt sur les intérêts des prêts immobiliers (mesure favorisant les accédants à la propriété au détriment de l’Etat), loi de réforme du dialogue social (contenant des mesures pour briser les grèves), loi renforçant ses précédentes lois sur la prévention de la délinquance (avec mesures de "peines plancher" pour envoyer les multirécidivistes en prison sans jugement et réforme de l’Ordonnance de 1945 pour envoyer plus facilement les mineurs en prison)…

La gauche est donc  nécessaire  à la France, même avec un ‘vote utile’..., mais que serait un gouvernement de gauche molle dirigée par Royale ? Ses choix et son orientation serait sans doute  moins radicaux que le Sarkosy au service d’une droite servile au  grand capital...mais le choix ne serait  différent que dans la vitesse des changements qui devraient survenir...avec le précipice  à la clé comme seule issue pour les acquis sociaux…Non ?

Reste Arlette Laguiller , Besancenot ..Mais la France redeviendrait alors le théâtre d’insécurité... c’est sûr…Dure, dure notre époque et les choix qui s’imposent... Non ?

à peluch' !  

11:31 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, royale |  Facebook |

04/04/2007

Actions en faveur du journaliste disparu en Palestine

NOUVELOBS.COM | 03.04.2007 | 10:40  Reuter  extraits :

…’ Des journalistes palestiniens ont entamé lundi 2 avril une grève de trois jours pour protester contre l'enlèvement du correspondant de la BBC, Alan Johnston. Aucun autre journaliste n'avait été séquestré aussi longtemps dans la bande de Gaza avant lui.

Ce troisième arrêt de travail dans les médias palestiniens depuis l'enlèvement du reporter britannique  Ce nouvel arrêt de travail des journalistes traduit l'anxiété croissante quant au sort de la bande de Gaza où vivent 1,4 millions de personnes en proie à la violence et au chaos et pour lesquels Alan Jhonston était acquis à leur causes  ( voir article précédent Ndr )

Alan Johnston, âgé de 44 ans a été enlevé par des hommes armés et masqués le 12 mars, tandis qu'il regagnait son appartement de Gaza. On est depuis lors sans aucune nouvelle de son état, de ses conditions de détention ou des exigences de ses ravisseurs.

A Gaza même, quelque 700 journalistes, intellectuels et travailleurs humanitaires palestiniens -beaucoup avec la bouche symboliquement bâillonnée- ont manifesté devant les bureaux du Premier ministre Ismaël Haniyeh pour dénoncer l'échec de son gouvernement à assurer la libération du journaliste de la BBC…’ .  Si vous avez des news , n’hésitez pas à nous le faire savoir !            

                                                                   À peluch’ !

13:11 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : palestine, alan jhonston |  Facebook |

03/04/2007

Débat ..Rage est-ce ? Est -ce ??...

Des casques bleus aux centaines de barrages routiers éparpillés entre toutes les villes et villages de Cisjordanie et ailleurs qui empêche une vie minimum décente des palestiniens ...pour commencer…

Les barrages routiers sont normalement gardés par de  jeunes appelés qui, en raison du manque de discipline et de l'absence virtuelle d'autorité de la loi dans le traitement des non-juifs, surtout des palestiniens, se croient tout-puissants puisqu'ils peuvent arrêter, tuer, humilier, harceler et maltraiter à volonté les palestiniens. Dans beaucoup de cas, ces soldats vont au delà de ces viles pratiques, et ont recours à des actes sadiques tels que kidnapper des palestiniens dans les oliveraies proches ou dans les buissons pour les forcer à exécuter des actes dégradants, tels que boire l'urine des soldats juifs. Nombres de témoignages accablants existent depuis des années... Il est temps d’intervenir dans ce qu’il conviendrait d’appeler ‘crimes contre l’humanité’...pas moins !!! Car même si  officiellement, le but des barrages routiers est d'empêcher le

 « Terrorisme » et d'attraper les activistes palestiniens potentiels, particulièrement les soi-disant « personnes recherchées, en réalité, dans la pratique, les barrages routiers servent surtout  à anéantir une population civile entière chaque jour afin de l'humilier et de briser sa volonté collective à survivre et à être libre… !!!

Aussi , plutôt qu’attendre indéfiniment un règlement du contentieux ( qui dure depuis des décennies ..) Israélo – Palestinien pour lequel le gouvernement extrémiste présent  d’ Olmert  n’ a cure , et ce malgré les dernières  tentatives de l’Arabie , il serait vital pour la majorité des palestiniens victimes des forces d’occupations israéliennes , d’être protégés  par une force d’interposition composée de casque bleu .. non ?

10:04 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : palestine, israel |  Facebook |

22/02/2007

SMP = Sociétés Militaires Privées ..( 1 )

Société militaire privée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. http://fr.wikipedia.org/

Une société militaire privée (SMP) fournit un service à un gouvernement ou une organisation internationale lors d'un conflit armé ou en zone à fort risque sécuritaire. Ce service peut aussi bien être technique (construction et surveillance des installations, entraînement des troupes, ravitaillement en vivres et matériel ou conception de simulations de conflit), qu'humain (interrogateurs, conseillers tactiques ou stratégiques, gardes du corps ou même de troupes participant aux combats).

Il arrive également que certaines SMP fournissent un véritable service de mercenariat.

 Historique

Une des premières sociétés privées d’intervention fut Executive Outcomes en Afrique du Sud, qui s’est scindée en plusieurs organisations à la fin des années 1990.

       Au Royaume-Uni, la plus connue est Sandline International, symbole de l’essor des compagnies privées. Elle offrait dès les années 1990 une large gamme de services allant de l’entraînement de troupes au maintien ou à la restauration de la sécurité.

   En 1995, la société MPRI avec 350 employés et un potentiel militaire de 7000 hommes a contribué de manière efficace à la modernisation de l’armée croate qui lui a permis de renverser de manière décisive le rapport de forces avec la République serbe de Krajina.

    En 2005, plusieurs de ces sociétés ont aidé le génie militaire pour les secours après le passage de l'Ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans.

 Avantages pour les gouvernements 

 Faire appel à une société militaire privée a plusieurs avantages pour un

gouvernement. Cela permet :

 de faire baisser le coût d'une intervention armée ;

de ne pas engager officiellement son armée dans un conflit ;

de faire diminuer le chiffre officiel des morts au cours d'une opération militaire (cas des États-Unis en Irak) ; pour certains gouvernements qui ne disposent pas d'une armée de confiance, d'avoir des hommes efficaces et entraînés.

  Risques 

Les risques de faire appel à une société militaire privée peuvent être nombreux, et tiennent au caractère mercenaire de ces troupes.

  Il existe de plus un vide juridique les concernant. Ainsi, il n'y aucune loi expliquant clairement :

 -leur emplacement dans la hiérarchie militaire ;

-ce qu'il se passe si un employé refuse de travailler s'il considère que sa sécurité est trop mise en jeu ; (toutefois, certains contrats stipulent qu'ils peuvent tout arrêter s'ils pensent que leur sécurité est trop mise en jeu)

-le régime juridique appliqué si un employé tue volontairement ou par accident un civil ; etc.

De plus, il est arrivé plusieurs fois que des employés de ces sociétés soient mêlés à des affaires douteuses (comme le racket et le trafic d'adolescentes en ex-Yougoslavie et torture dans la prison d'Abu Ghraib) alors qu'ils étaient en intervention.

  Poids économique 

En 2006, l'ensemble des Sociétés Militaires Privées ont un chiffre d'affaire annuelle de 100 milliards de dollars par an dont 52 milliards de dollars aux États-Unis et cela augmente chaque année.

pour lutter contre le chômage...  

Le Department of Defense (DoD) prévoyait de privatiser d'ici 2006, 237 000 postes dans la logistique et le soutien. Cela fera très certainement autant d'emplois de créés, du moins en partie, aux États-Unis.

 Zones d'intervention 

L'emploi des SMP est généralisé par les États-Unis : leurs employés constituent le deuxième contingent engagé en Irak (15 000 hommes), devant l'armée britannique.

 Il a également été fait appel à leurs services entre  autre en Colombie, en Équateur, en Bosnie, au Kosovo, en Afghanistan, en Sierra Leone, au Nigeria et en Ouganda.

 En France 

Le député PS Jean-Pierre Plancade déclarait lors des débats sur le projet de loi relatif à la répression de l’activité mercenaire : « les sociétés militaires privées peuvent organiser et assurer, à la demande d’un État ou d’une entreprise, des tâches de sécurité, de logistique, de renseignement, de formation des militaires, pour suppléer les forces gouvernementales à certaines occasions. Ces sociétés se distinguent par l’éventail des services qu’elles sont en mesure de proposer ». Le rapport parlementaire 142 (2002-2003) rédigé par le sénateur UMP Michel Pelchat († 2004) pour la Commission des Affaires étrangères stipule quant à lui que : « l'assistance et le conseil à une armée étrangère, y compris lorsqu'il émane d'intervenants privés, ne peuvent être assimilés au mercenariat. »

 Dans un article paru dans Armées d'Aujourd’hui en juillet 2004, le Chef d'état-major des armées (CEMA), le général Henri Bentégeat déclare : « Cette question [des sociétés militaires privées] est assez délicate et évolue très vite. La plupart sont des sociétés qui ont pignon sur rue, qui sont contrôlables, contrôlées et qui peuvent rendre des services que les armées ne peuvent pas rendre pour des raisons diverses ; certaines, malheureusement, n’ont pas un code éthique suffisant. »

  Liste de quelques sociétés militaires privées 

Armor group,                                                                 États-Unis ;

Blackwater USA,                                                           États-Unis ;

California Analysis Center, Incorporated (CACI),       États-Unis ;

Control Risks Group,                                                     États-Unis ;

DynCorp International (Veritas Capital depuis début 2005),  États-Unis ;

Custer & Battle,                                                                        États-Unis ;

Earthwind Holding Corporation (Groupe EHC),                      France ;

Erinys,                                                                                Royaume-Uni ;

Executive Outcomes,        Afrique du Sud, elle a été dissoute ;

Hart Security Limited,                                                      Royaume-Uni ;

Kellogg, Brown and Root (KBR),                                      États-Unis ;

Kroll,                                                                                     États-Unis ;

Logicon,                                                                                États-Unis ;

Meteoric Tactical Solutions,                                           Afrique du Sud ;

Military Professional Ressources Incorporated (MPRI),  États-Unis ;

Nearest Security Services,                                                   États-Unis ;

Sandline International,                                                      Royaume-Uni ;

SY Coleman,                                                                           États-Unis ;

Titan Corporation,                                                                  États-Unis ;

Vinnell,                                                                                    États-Unis ;

Secopex,                                                                                  France.

 

00:36 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guerre |  Facebook |

14/02/2007

.. mondialisation .. effets secondaires ..

 

..Pour les tenants et bénéficiaires de l'ordre établi  ‘ Terrorisme, trafic de drogue, immigration, violence urbaine, délinquance, afflux de réfugiés l'agrégation et l'amalgame de phénomènes aussi différents désignent à l'évidence d'où vient la menace contre la sécurité et l'ordre public, l'inquiétude et la peur qu'elle inspire et que certains se chargent d'exploiter, exigeant mobilisation, contrôle et répression, au risque d'entraîner à tout moment "le dérapage (...) du rationnel vers une hystérie collective  " . Dans les boîtes à penser ( think tanks ) américaines, où s'élabore le discours sécuritaire repris et diffusé par la plupart des intellectuels et des médias occidentaux, le Sud a remplacé l'Est.

C'est contre cette nouvelle "menace" que se mobilisent les démocraties occidentales, plutôt que contre les criminels en col blanc, les trafiquants et spéculateurs financiers et fonciers, les praticiens du dumping et des manipulations de prix, les blanchisseurs d'argent sale, les professionnels des délocalisations et de l'exploitation de main-d’œuvre à bas prix, les pollueurs et destructeurs de l'environnement.

Les moyens, ce sont aussi des matériels et des technologies. Gros bâton et grandes oreilles, yeux de lynx et mémoire d'éléphant, les polices sont dotées d'une impressionnante quincaillerie, perpétuellement complétée et perfectionnée, entièrement consacrée au contrôle et à la répression des citoyens, à "surveiller et punir"   ( lol.. là.. sur tout les sites .... un mot comme ‘ Bush .. Al – qu’Aïda .. et voilà.. fichés  que nous sommes ..par  Echelon  - Galiléo ou autre gadget de surveillance..)  . Mais ce sont surtout les technologies de l'informatique et des télécommunications qui ont fait faire un bond aux performances de la police dans la collecte, le traitement et l'exploitation d'informations personnalisées.

Extrait des archives monde diplomatique de Aout 1998..

DE la mondialisation du marché unique découle la surexposition de toute activité, la mise en concurrence simultanée des entreprises, des sociétés, mais également des consommateurs, donc de tous les citoyens, et non plus uniquement de certaines catégories d'individus cibles. Les technologies de la communication, de l'image et du regard permettent désormais de s'observer et de se comparer sans cesse les uns les autres. Chaque système économique et politique entre à son tour dans l'intimité de tous les autres, interdisant à chacun de s'émanciper durablement de la démarche concurrentielle, compétitive.

..mais .. le danger c’est que ..

Vouloir acquérir une dimension globale, pour une société ou une firme multinationale, cela nécessite une mise en concurrence tous azimuts, terme oublié depuis la fin de la guerre froide... La mise en résonance globale de l'information, nécessaire à l'ère du grand marché planétaire, va donc ressembler, par bien des aspects, aux pratiques et à l'exploitation du renseignement militaire (lire, pages 1, 18 et 19, l'article d'Herbert I. Schiller) ainsi qu'à la propagande politique et à ses excès. « Celui qui sait tout n'a peur de rien », prétendait hier le ministre nazi de la propagande, Joseph Goebbels. Désormais, avec la mise en orbite d'un nouveau type de contrôle panoptique( Iridium..) , celui qui verra tout ou presque n'aura plus rien à craindre de ses concurrents immédiats. ..

Comme l'exprimait avec humour le Prix Nobel de littérature Albert Camus  : « Lorsque nous serons tous coupables, ce sera la démocratie véritable. » Après la délation de bouche-à- oreille, la médisance et la calomnie, les ravages de la rumeur, le téléphone gratuit pour les délateurs ou les écoutes téléphoniques des suspects, débute donc le règne de la délation optique avec la généralisation des caméras de surveillance.

Non seulement dans les rues, les avenues, les banques ou les supermarchés, mais à domicile, dans le logement social des quartiers défavorisés, son règne s'étend, et se nourrit surtout de la prolifération mondiale des caméras live sur Internet, où l'on peut visiter la planète en restant chez soi. Cela grâce à Earthcam , serveur qui recense des milliers de sites en ligne dans de nombreux pays et qui permet l'accès à des caméras destinées au tourisme et au commerce, mais aussi à une introspection généralisée. Figures d'un voyeurisme universel qui dirige le regard de tous vers des « points de vue » privilégiés, cette soudaine multiplication des points de vue n'étant jamais que l'effet d'annonce des futurs « points de vente » de la dernière globalisation, celle du regard de l'œil unique.

Optique active (ondulatoire) qui vient renouveler de fond en comble l'usage traditionnel de l'optique passive (géométrique) de l'ère de la lunette de Galilée, comme si la perte de la ligne d'un horizon de notre perspective géographique nécessitait la mise en œuvre d'un horizon de substitution  : horizon artificiel d'un écran ou d'un moniteur susceptible d'afficher en permanence la prépondérance de la perspective médiatique. Le relief de l'événement « téléprésent » prenant le pas sur les trois dimensions du volume des objets ou des lieux ici présents...

D'où cette multiplication de « grands luminaires », satellites d'observation ou de transmission qui s'apprêtent à saturer l'espace orbital de notre planète avec le lancement du projet Iridium de Motorola, de Teledesic ou encore de Skybridge par la compagnie Alcatel. …

Main dans la main avec le servive ‘ public’ ? …

Au sein de l'Union européenne, un système policier se met en place sans contrôle, à l'abri de sigles hermétiques. Qu'il s'agisse des très secrètes pratiques de coopération policière en vue de rationaliser la lutte contre le terrorisme et les autres formes de violence, au sein des groupes Trevi, I, II, III, des relations établies avec Interpol ou Europol, du Celad ou de Reitox ­ respectivement comité de lutte et observatoire anti-drogue ­, du SIS et de Sirene ­ systèmes informatisés de contrôle des étrangers et des personnes recherchées prévus par les accords de Schengen ­, un anneau de plomb enserre l'Europe .

19:25 Écrit par Alain dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mondialisation |  Facebook |