15/02/2008

L’échec sans provisions des peuples du monde …

L’échec dans la justice … Ainsi de l’intervieuw du figaro consacrée à Dominique de Talancé … extrait : ’ …Après dix années au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, la juge d'instruction Dominique de Talancé a choisi de s'en aller. Elle déplore l'obstruction du parquet et à travers lui l'abdication du pouvoir face aux délits financiers

lefigaro.fr. - Pourquoi avoir choisi de prendre la prendre la parole aujourd'hui ?

Dominique de Talancé. - Parce que je pense que cela intéresse les gens de savoir ce qui se passe au sein du pôle financier, très médiatisé. Et puis parce que ce pôle financier est aujourd'hui, selon moi, vidé de sa substance.Le parquet, directement lié à l'exécutif, est juge de l'opportunité de poursuites. C'est lui qui décide si telle ou telle affaire mérite d'être poursuivie. S'il décide qu'on ne la poursuit pas ou qu'on va différer cette poursuite, le pôle financier ne travaille pas. Les juges d'instruction ne pouvant pas s'autosaisir. Résultat : nous sommes dépendants de l'idée qu'a le pouvoir politique en place de ce qu'il doit réprimer ou pas. Et aujourd'hui, le parquet de Paris fait en sorte que les affaires financières complexes ne soient plus instruites par les juges du pôle financier. J'ai donc choisi de partir pour ne pas servir d'alibi.Derrière ces propos il y a en creux une accusation du pouvoir politique. Quel message souhaitez-vous faire passer à la classe politique ?Je n'ai rien envie de leur dire, il faut que les choses soient bien scindées : il y a le pouvoir politique d'un côté et le pouvoir judiciaire de l'autre. Simplement le pouvoir judiciaire, malheureusement, est totalement dépendant de la politique qu'entend mener l'exécutif. Nous sommes parfaitement empêchés de travailler. Les juges financiers sont renvoyés au chômage technique.Qui peut changer les choses puisque vous ne semblez pas croire en l'action des politiques ? J'espère que la France sera sensible aux injonctions des diverses institutions internationales parmi lesquelles le conseil de l'Europe. Et puis je crois surtout que le public va se rendre compte que finalement ces grands scandales financiers lui sont préjudiciables et va se mobiliser.

Le scandale du Crédit Lyonnais par exemple, c'est une somme d'argent prélevée à chaque Français. Je ne pense pas que le pouvoir politique, qui raisonne à court terme, ait l'intention de faire changer les choses…’

L’échec de la Constitution européenne pour les peuples européens …Extrait de http:// voltairenet.org/article154208.html…’ Les traités européens servent les intérêts de ceux qui les écrivent …’’ Etienne chouard :’’ Il ya un rouage essentiel qui m’est apparu cette année .Je commence même à y voir le cœur du piège, le moteur de notre impuissance...C’est l’article 104 de Maastricht ( soit l’article 123 du  traité de Lisbonne ...)

Il dit ceci :’’ Les états n’ont plus le droit d’emprunter auprès de leurs banques centrales ‘’ De quoi s’agit –il ? De puis des siècles , les états ont abandonnés une partie de leur pouvoir de créer la monnaie aux banques privées : les banques ont obtenu des gouvernants le droit ( fondamental ) de créer la monnaie .

Mais au moins , jusqu’à une période récente ( 1974 en France) , les états partageaient encore avec les banques privées le droit de créer la monnaie : quand un état avait besoin d’argent pour créer des hôpitaux , des voies ferrées ou des logements sociaux , l’état créait lui-même sa monnaie , et il ne devait pas payer d’intérêt pendant les remboursements(  !!! Ndr)

Depuis 1974 , en France , à l’époque du serpent monétaire européen , l’Etat –et c’est sans doute pareil pour les autres pays européens – s’est interdit à lui –même de créer d’emprunter auprès de sa banque centrale et il c’est lui –même privé de  la création monétaire .. Depuis l’état, c'est-à-dire nous tous, s’oblige à emprunter auprès d’acteurs privés, à qui il doit donc payer des intérêts ce qui rend tout plus cher...( d’où la dette colossale du ( des )  pays … ! !  Ndr)  ‘’… L’échec des peuples face au choix des gouvernements  Comme le démontre cet article récent par rapport à ce qui a été crit dans cet article précédemment ..où le pouvoir donner au privé se retourne contre les peuples …au travers d’individus , de sociétés ou de paradis fiscaux comme le Lichtenstein…  Extrait du monde ‘’ LE MONDE | 15.02.08 | 15h39  •  Mis à jour le 15.02.08 | 15h39’’ Au regard des standards du moment, l'injection de 1,5 milliard d'euros par Berlin dans la banque allemande IKB n'a pas grande signification. Cela représente seulement 3 % du capital total apporté aux établissements bancaires pour compenser leurs pertes. Mais c'est un "don" qui montre que les gouvernements comptent bien jouer leur rôle pour maintenir ces entreprises à flot.Les autorités allemandes aimeraient bien, par ailleurs, que le secteur privé local apporte sa contribution à cette entreprise de sauvetage. Mais les établissements concernés résistent. Pourquoi apporter de l'argent quand, il est vrai, le gouvernement semble si prompt à faire payer la note au contribuable ? ..’’ ‘’…

Selon le parquet de Bochum, M. Zumwinkel a escroqué le fisc allemand d’au moins un million d’euros en plaçant une partie de son argent au Lichtenstein, l’un des trous noirs fiscaux de l’Europe : « Quand on a un tel exemple sous les yeux, on ne peut que douter de notre économie et de notre société », a déploré Peer Steinbrück, le grand argentier du gouvernement fédéral.

L’affaire provoque une énorme émotion en Allemagne, tant à cause des faits reprochés, que de la personnalité de M. Zumwinkel. A un an de la retraite, ce grand patron, multimillionnaire dès la naissance, vient en effet de tomber pour avoir voulu gagner quelques millions de plus…’’..’’ Ces entreprises sont vitales pour des économies très dépendantes du crédit. Et un soutien par le contribuable semble politiquement plus acceptable que la vente de ces sociétés à des fonds souverains étrangers.Mais cette aide publique signifie aussi qu'au final, ceux qui ont fait des paris absurdes sur les crédits s'en sortent bien. Les bonus des banquiers peuvent atteindre des niveaux record, les actions de leurs groupes n'ont en effet finalement pas trop souffert…’’Mais ces ‘firme privées sont aussi source de scandale … comme ici : ..’’ La Haute Cour de Justice de Londres a ouvert hier le procès Yamamah : la firme BAE Systems est accusée d’avoir mis en place dans les années 80 un vaste système de corruption dans l’establishment britannique et dans d’autres pays. Au cours du méga-contrat d’armement Yamamah conclu avec l’Arabie saoudite, elle aurait soustrait des sommes faramineuses dont le prince Bandar bin Sultan aurait été le principal bénéficiaire…’’ Et il n y a ici que des exemples récents et je ne parlerai pas du rapport Attali …à la sauce libérale …’’ Immoral quand même ... ? Non ?  A peluch’ !  

13/02/2008

L’important c’est de faire croire …

L’important c’est de faire croire à l’opinion que l’économie va bien , juste quelques difficultés passagères tout au plus et ce ,  même si la situation financière internationale est au bord du gouffre ! …        Ce sera soit le Kosovo avec sa déclaration d’indépendance d’ici au plus tard lundi 18 février 2008  ou encore le durcissement des relations USA – Venezuela en ‘guerre’ économique à partir de grands groupes pétrolier qui comme EXXON a  envoyé la 1ère salve , avec des régions également pétrolières prêtent à faire sécession  qui donneront dans peu de temps  le coup d’envois  des dégringolades boursières retenues tant bien que mal par divers subterfuges, et ce jusqu’à hier encore ,  par des complices financiers comme Buffet et des médias complices …  Non , le système lui ne DOIT  pas être remis en cause ! Et les intentions de l’Iran  et du Venezuela comme la plupart des pays du Golfe , voir le Japon , de remettre en cause le rôle du dollar en le remplaçant par un panier de devises ne fera qu’accélérer les plans étatsuniens politiques et guerriers relayés par leurs médias complices et la propagande ( blocage d’ internet ? ) pour contrer toutes les initiatives allant dans ce sens . Et il ne faut pas nécessairement ressortir Al Qaïda des tiroirs pour le moment , il y a assez de mèches prêtent à être allumées d’ici peu de temps pour sauver le système qui nourrit si bien nos nantis …Non ? À peluch’ !

19/01/2008

Max et les faire ailleurs …

Voilà que les spéculateurs s’aperçoivent que les sous qu’ils jouaient ( mal ) au casinos des bourses ne tombent pas du ciel .. que les autoroutes de pognons allant dans leur direction sont désertes …, que se passe – t-il ? La poule aux œufs d’or est – elle en train de trépasser ? Pourtant , tout a été appliqué à peu près partout dans ce bas ( de laine ? ) monde ,  à la lettre néolibérale …, un max en moins de  services publiques pour se tourner un max vers le privé qui devait être un max plus rentable , le profit max extrait à partir de lois complices, écrites par des ‘politiciens’ , des syndicats et des ‘ gauches’  nationaux et européens complices ,relayées  par des ‘médias ‘ veules et menteurs  au max  à leur solde ,  entrainant  de la flexibilité max de  salaire et max de contrat ainsi que du max  de précarité et de la concurrence entre salariés max avec taxation max pour eux , répression max pour les récalcitrants et… dégrèvement( s)  max pour les boursicoteurs…qui ont trichés un max dans un max  de paradis fiscaux  ou un max de  mafias se déploient au max …tandis que  dans beaucoup de coins de cette terre ronde ...cela risque de péter un max …     Et ? Le résultat de cette ‘recette’ néolibérale devait être la redistribution de la richesse par le haut .. et là .. Bush et ses apprentis sorciers  sont en train  ( d’essayer… ) de refiler de la ‘ richesse ‘  par le bas … C’était où le couac ? …Ces recettes ’ max’ ? Les faire ailleurs ? Pourquoi pas sur Mars lors du prochain millénaire ? …

 

Et dans ce monde à la dérive …

      Son chant demeure et dit tout haut …

          Qu’il y a d’autres choix pour vivre…

              Que dans la jungle ou dans le zoo…( Jean Ferrat )

 

 

Non ?  À peluch’ !

23:53 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : crise, bourse |  Facebook |

04/01/2008

La voiture du futur !?

Article inspiré de Reuter  …’

    Le groupe indien Tata Motors' qui est un des favoris pour le rachat des marques britanniques Jaguar et Land Rover, présentera la semaine prochaine au salon automobile de New Delhi la voiture la moins chère du monde, qu'elle promet de commercialiser cette année    aux alentours de 3.500 à  4.000 euros, selon les versions…    

       La  OneCATS , c’est son nom ( provisoire) , dispose d'un réservoir type bouteille de plongée dont l'air comprimé utilisé seulement en ville est associé à  un "adjuvant énergétique" (éthanol, gazole , essence sans plomb ...) pour améliorer le rendement sur route. Les bouteilles d'air comprimé se rechargent en trois minutes en station-service. La carrosserie monobloc en fibres composites, les accessoires et le moteur ne lui feront pas dépasser 330 kilos sur la balance. Sa vitesse maximum sera de 150 km/h.

"Moins c'est lourd, moins ça consomme, moins ça pollue moins c'est cher, l'équation est simple", dit Guy Nègre, son concepteur  qui travaille sur le sujet depuis dix ans.              

     Après des mois passés à  étudier la OneCATS sous toutes les coutures, le groupe indien  Tata Motors vient donc  de signer, contre un chèque de 20 millions d'euros, un contrat de transfert de technologie avec MDI. Il permettra aux Indiens de fabriquer chez eux et d'utiliser dans leur pays le moteur à  air comprimé né à  Carros qu'ils mettront dans leurs propres carrosseries. 

    Iraniens ( 1 ) , Sud-Coréens, Australiens défilent aussi à  cadence soutenue au siège de MDI, séduits par le produit et par l'idée des micro-usines imaginées par Guy Nègre, surtout avec un baril à près de 100 dollars…    Des petites unités de production installées dans chaque pays intéressé par le concept, et dans lesquelles les voitures seront fabriquées. "Pas de transport, pas de sous-traitance, pas de fournisseurs extérieurs, tout sera fait et vendu sur place, chaque unité étant capable de produire une voiture toutes les demi-heures", ajoute Guy Nègre, 

"C'est plus rentable, plus écologique que les usines mastodontes des grands constructeurs, c'est une sorte de système franchisé sur lequel nous avons déjà  cinquante options", dit-il. Bonne nouvelle non ?

 

A peluch’ !

 

 

 

 ( 1 ) Eh oui.. , après le nucléaire ., l’Iran veut continuer à  développer des technologies prometteuses , et ce malgré qu’il soit considéré comme un des plus grands producteurs de pétrole !? .. Pénurie voir crise imminentes  ?...

21:16 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bourse, crise, iran, inde, petrole, ecologie |  Facebook |

28/12/2007

Tout va très bien Madame la Marquise ...( 2 )

Mais cependant il faut que je vous dise...

que..

Les fonds souverains d'Etat, nouveau matelas de sécurité pour les Bourses, selon des experts PARIS (AFP) - 27/12/2007 15h38 "Sans aller jusqu'à les considérer comme les sauveurs du système bancaire mondial, ils apportent une bouffée d'oxygène bienvenue", souligne une note du courtier Aurel. "Leurs investissements ciblés permettent d'éviter un rationnement généralisé" du crédit, résume Aurel.Pour Patrick Artus, l'économiste de Natixis, le nouvel appétit de ces fonds pour la Bourse est l'une des réponses possibles aux "déviances" actuelles du capitalisme, qu'il fustige dans son dernier livre.  Risque de dépréciations accru pour trois banques américaines27/12/2007 par Jonathan Stempel NEW YORK (Reuters) –  

‘…Citigroup risque de devoir réduire son dividende de 40% pour préserver son capital, a prévenu un analyste de Goldman Sachs…

‘…L'analyste William Tanona , dans un rapport publié jeudi ,  ajoute que Citigroup, Merrill Lynch et JPMorgan Chase risquent également de passer par pertes et profits plus de 33 milliards de créances ce trimestre….’ Merrill Lynch compterait licencier 1.600 personnes

27/12/2007 NEW YORK (Reuters) –

 

‘… Merrill Lynch compte annoncer environ 1.600 licenciements après avoir révélé ses dépréciations du quatrième trimestre, rapporte la chaîne de télévision CNBC.

Tandis qu’en Europe (ats/mm (AWP/27 décembre 2007 12h45) …1)  les ventes dans l’immobilier sont  en berne, les  prix hésitants, les promoteurs et agences à la peine, bref ,  l'immobilier espagnol n'a pas atterri en douceur en 2007 comme le gouvernement et les observateurs voulaient le ( faire ? ndr )croire au début de l'année, mais bien plus brutalement… Les promoteurs, dont certains sont en plus affectés par le manque de liquidités à cause de la crise des +subprimes+, tirent la sonnette d'alarme.Le G14, un de leur lobby, affirme que 400.000 emplois seront détruits d'ici deux ans à cause du ralentissement de la construction… BBVA continue de parler d'un "atterrissage en douceur", et prévoit tout de même 250.000 emplois de moins d'ici 2009. Mais une chose est sûre, les ventes sont de plus en plus rares. La chambre d'enregistrement des transactions immobilières a publié début décembre le chiffre des transactions jusqu'à fin octobre. Elles sont en baisse de 12%. Et tout au long de l'année, l'ampleur s'est accrue: -8,9% au premier trimestre, -11,5% au deuxième, -16% au troisième...      …2) L'UBS( Union des banques Suisses )  est empêtrée dans une crise ats/mm (AWP/27 décembre 2007 12h45) ‘…L'UBS est empêtrée dans une crise  pour avoir misé lourd sur les dérivés de prêts hypothécaires à risque (subprime) aux Etats-Unis.Son exposition à ce type de risques reste de l'ordre de 29 milliards de dollars (33,6 milliards de francs) et pourrait par conséquent encore nécessiter des correctifs massifs.3) Les commerçants comptent sur les soldes d'hiver pour oublier Noël   PARIS (AFP) - 27/12/2007 15h24…’ Les magasins comptent sur les soldes d'hiver pour écouler leurs stocks, après une saison de Noël difficile où les Français ont eu tendance à se serrer la ceinture, à l'exception des internautes qui ont dépensé plus que prévu par les cyber-marchands…’

et si on veut et on peut argumenter que l'attentat terrible (mais malheureusement pas très surprenant) contre la candidate Benazir Bhutto au Pakistan augmente encore la confusion et l’orientation baissière des bourses , il semble quand même bien évident par la lecture de ces articles que trop d’indicateurs économiques étaient déjà bien orientés  dans ce sens … Non ?

à peluch' !!!

01:47 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pakistan, attentat, bourse, crise |  Facebook |

20/12/2007

De la bourse si compteuse ou autres contes

Les indicateurs de suivi de la crise économiques qui se profilent , montrent désormais que ce ne sont plus seulement les faillites de certains grands établissements financiers (et de nombreux plus petits) aux Etats-Unis d’abord, puis dans le reste du monde, qui sont à craindre dans les prochains mois ,  mais que c’est le système financier mondial lui-même qui est structurellement atteint…il suffit de voir la coordination des banques centrales mondiale dans leurs interventions pharaoniques ainsi que  leur piètre efficacité et ce malgré la manipulation de l’infos ( ( trêve des confiseurs jusqu'en février 2008..?)  pour s’en rendre compte …

‘ …Aux Etats-Unis, depuis 25 ans ( l’époque de Reagan -Thatcher ) on met en place des politiques libérales, et depuis lors ,   il y a de plus en plus de précarité. Cela fait que pour la plupart des travailleurs , les salaires diminuent tandis qu'on les  poussent  à s’endetter. Et si la consommation et la croissance restent fortes aux USA, c’est parce que, à coup de publicité pour les cartes de crédit, on pousse les gens à s’endetter. A court terme, cela marche  , parce que la majorité des  victimes se taisent (  parce qu’ils  ont peur de perdre leur job et qu’ils  acceptent des salaires médiocres qui leur permettent  quand même de consommer) ,tandis que pour  les plus riches il y a plein de bénéfices, donc à court terme cela fonctionne. Pourtant , le problème c’est que cette fuite en avant colossale ne peut pas durer. Greenspan, l’ancien président de la FED vient de dire deux fois qu’il y avait un risque de récession. Pourquoi ? Parce que la dernière fois qu’il y a eu une grande crise du capitalisme, en 1929, la dette totale aux Etats-Unis, privée et publique, était de  130% du PIB. Le mois dernier on vient de passer les 250% du PIB. Les chiffres sur le site de la FED indiquent que la dette totale, privée et publique, représente 250% du PIB. Colossal !! 

Cela pourra t-il tenir encore six mois ou six ans  ?  …

On est dans le délire économique !! Les USA ne sont pas une exception. Tous les pays que l’on nous montre en modèle pour leur croissance élevée, l’Espagne, l’Angleterre, le Danemark, la Nouvelle Zélande, ont tous une dette privée qui explose.Partout les salaires diminuent un peu et partout on pousse les gens à s’endetter. Si les USA étaient une exception, on pourrait se dire "ce n’est pas grave, les autres pays vont rester solide". Or, si il y a un pays qui flanche il aura sans doute un effet de domino, et l’on risque vraiment d’aller vers une crise sérieuse, et en Asie, on risque d’avoir un retour vers la barbarie. Si la crise immobilière américaine se répand dans le reste de l’économie, elle ne sera pas sans effets sur l’économie chinoise et donc sur la situation sociale (déjà tendue) de ce pays car une grande part de sa croissance vient des exportations vers les Etats-Unis ( et de  l’Europe ![1 ]  …) Et  si les Etats-Unis tombent en récession, qui peut être sûr que ce qui s’est passé en Allemagne dans les années 30 ne se rejouera pas en Chine, avec Taïwan à la place de l’Alsace-Lorraine ou autres conflits sociaux ailleurs …     Ainsi, le détricotage de tout les acquis sociaux  , l’instauration de lois liberticides antisociales ( sous prétexte de ‘ lutte contre le terrorisme ‘) de lutte contre le chômage  ou autre problème tel l’immigration , partout dans les économies ‘ développées’ par exemples ,  ne seraient ils pas plutôt le prélude à la fin de nos ‘ démocraties’  en train de s’orienter inexorablement vers des dictatures qui ne portent  pas ( encore..)  de nom …’ ( 2 )   L’hyperlibéralisme , la mondialisation ou ‘ autre main invisible ‘( ? ) nous conduit vers des catastrophes et est en tout cas source d’incertitudes géopolitiques !!! Et comme le système communiste ,  devra lui aussi  être revu au plus vite ...Non ?  à peluch'  (  1  ) la Lettonie en particulier et les pays baltes en général, font figure de premiers suspects pour une crise affectant les devises des pays émergents, notamment dans la zone associée à l’Euro. L’économie lettone est sous perfusion d’argent russe que la prolifération à Riga (qui rassemble la moitié de la population) de casinos (vides de clients), de banques (prêteuses à profusion) et d’un coût de la vie aligné sur Paris ou Londres (dans un pays où le salaire moyen tourne autour de 150 Euros), permettent d’identifier à coup sûr comme étant de l’argent « noir » , tandis que  la monnaie lettone a fait l’objet d’intenses opérations spéculatives ces derniers temps sans doute parce qu’  elle est ainsi entièrement  dopée artificiellement-  alors que l’économie du pays dépend « officiellement » uniquement de l’exportation du bois, du tourisme et des fonds structurels européens. Contrairement à Standard&Poor’s qui a baissé la notation de la Lettonie pour cause de « surchauffe économique »- ( 2 ) Sources : extraits  GEAB , Libération + commentaires persos  

13:28 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : mondialisation, crise, bourse, usa, fed |  Facebook |

07/09/2007

Tout va très bien Madame La Marquise .. tout va très bien ..., tout va ... très bien...

Tout va …de travers !

Et  ce tandis que …Daniel Bouton  (PDG de la Société générale ) annonce : "La crise est sous contrôle"...Alors que l'’état inquiétant de la bulle immobilière retient de plus en plus l’attention de l’opinion publique espagnole selon le correspondant madrilène du quotidien Le Figaro...et que Jeudi, la BCE a encore pompé 42 milliards d’euros sur le marché monétaire pour « apaiser les tensions » comme le dit Reuters.( Depuis le 9 août, La BCE a prêté en urgence près de 300 milliards d’euros.)  N’ayant d’autre choix face à la spirale dans laquelle sont prises les grandes banques britanniques, et notamment la Barclay’s, même la Banque d’Angleterre s’est résolu à injecter de l’argent dé la semaine prochaine. D’après l’AFP, elle pourrait financer 26 milliards d’euros de prêts au réseau bancaire. De son côté, la Fed à injecté 31,25 milliards de dollars, sa plus grosse injection depuis le 10 août.

Si ces injections s’arrêtent, les marchés s’écrouleront, et si ces injections continuent, sans pour autant pouvoir empêcher au final la chute des marchés, l’inflation actuelle deviendra hyperinflation. Dans la zone euro, la masse monétaire « M3 » s’est accru en juillet à un rythme annuel supérieur aux mois précédent, à +11,7 %...

...' Parallèlement, nous voyons l'intensification d'un processus opposé à l'intégration économique: les grandes économies mondiales deviennent de plus en plus fermées aux investissements étrangers.  

Il est prévu que la Commission européenne rendra public le document qui introduit des restrictions pour les investissements des pays tiers dans le secteur énergétique européen (tout récemment encore l'Union européenne promettait sa libéralisation) de Ria Novosti...' Il faut ajouter que bon nombre d'économies détiennent d'énormes recettes du commerce extérieur dans les réserves de change et préfèrent désormais les investir dans des entreprises des pays industrialisés...La libéralisation du marché mondial des placements se solde pour l'instant par un échec.

Chacun revendique la liberté d'investir et refuse (aujourd’hui parce que ‘ crise’ et que les gagnants d’hier seront les perdants de demain…) cette même liberté aux étrangers... comme la Chine (à qui on cherche des noises... Mattel et ses retours…), la Russie et les Pays du Golfe …

Ben Laden quand à lui ‘ ressort en live  ‘ made in USA sans doute comme d’hab’ quand les enjeux planétaires ne tournent plus en faveur de ses derniers … grave …( L'Iran est juste à côté de l'Irak...Chavez quand à lui devient trop agréablement populaire...)  d’autant que  la manipulation des groupes ‘terroristes ‘ bat son plein en Europe et ailleurs dans le monde .. en Algérie dernièrement .. ( J’ai encore en mémoire l’intervention du ministre de l’Intérieur algérien  Noureddine Yazid Zerhouni, qui a révélé l’existence d’un système de mise à feu à distance dans au moins un des trois véhicules utilisés pour commettre les attentats d’avril ( 1 ))

A part cela... tout va très  bien madame La marquise … mais cependant il faut que je vous dise … juste  que le Cac 40 ,  le Dow Jones et le Nasdac replongeaient de plus belle tout à l’heure , … mais à part cela madame La Marquise tout va très bien .. tout va très bien…

Non ? À peluch’ !


(1)
Selon le ministre, qui citait  les premiers résultats de l’enquête de police scientifique, il serait ainsi “fort probable que les terroristes conducteurs des trois voitures aient sauté avec leurs charges d’explosifs à leur insu”. La thèse de l’attaque kamikaze serait ainsi écartée. Et les trois enfants du pays impliqués dans l’attentat auraient été manipulés par d’autres organisateurs, probablement étrangers, qui n’auraient pas hésité à lâchement les sacrifier...’ La découverte de détonateurs à distance a cela de rassurant pour le Pouvoir et la population qu’elle est en contradiction avec la thèse d’un terrorisme

22:50 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, bourse, ben laden |  Facebook |