02/09/2007

Quand le non élu Abbas ses cartes...

Extrait de  "Le Judenrat palestinien " par Khaled Amayreh

Paru sur" Mondialisation.ca, Le 31 août 2007   The People's Voice"


…"Le mardi 28 août, le régime d'Autorité Palestinienne soutenu par les USA à Ramallah a décidé de fermer pas moins de 103 associations caritatives en Cisjordanie.

   L'essentiel des activités de ces modestes organisations est d'aider les plus pauvres des Palestiniens en leur donnant de l'argent et de la nourriture pour leur permettre de survivre aux mesures israéliennes répressives telles que couvre-feux prolongés, blocus et chômage imposé.

 

Ces associations tendent aussi une main secourable aux familles pauvres dont les hommes ont été tués ou sont emprisonnés par les occupants israéliens à cause de leurs activités de résistance ou leur opposition politique à l'occupation.

    En dépit des démentis bruyants de Ramallah, tout le monde pense que la mesure draconienne est un message d'obéissance aux instructions de Washington et à ses demandes incessantes de démanteler ces associations et les institutions similaires, pour affaiblir le Hamas et saper sa popularité... "

 …"C'est vraiment lamentable de voir le régime d'Autorité Palestinienne s'efforcer de surpasser l'armée israélienne d'occupation dans la répression du peuple palestinien"…

   En fait, l'armée israélienne elle-même, qui contrôle chaque ville, village, hameau et camp de réfugiés de Cisjordanie, s'est abstenue de prendre une mesure aussi ravageuse. C'est pourquoi on se demande si la fermeture de toutes ses associations n'a pas pour but premier de démontrer aux occupants israéliens que le gouvernement de Ramallah peut "faire le boulot" plutôt superbement, au nom d'Israël.

Est-ce que le gouvernement non élu de Fayad veut que ces gens deviennent une proie facile pour le Shin Beit, qui les nourrira ou leur donnera quelques shekels en échange de leur recrutement comme informateurs, agents, cinquième colonne ou traîtres agissant contre les intérêts de leur propre peuple ? Le Premier Ministre israélien Ehud Olmert n'aurait pas publiquement adressé ses remerciements, presque sans réserve, au président de l'Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas pour les fermetures lorsque les deux se sont rencontrés à Jérusalem Ouest, le 28 août.

 
"…Les champions du mensonge, à Ramallah, ont été incapables de justifier la mesure. Ils ont clamé que ces associations n'avaient pas les licences requises et que leurs directions ne transmettaient pas de rapports réguliers sur les détails de leurs finances.

    D'accord, mais est-ce que Suha Arafat a transmis un rapport détaillé sur l'état actuel de ses finances ? Et Muhamed Rashid ? Et Nabil Amr ? Et Jamil et Jamal Tarifi ? Et Muhammad Dahlan, est-ce qu'il a transmis un rapport détaillé sur ses finances ?

   Il va sans dire qu'un gouvernement qui tourmente son propre peuple, délibérément, au nom de son ennemi, est un gouvernement traître par excellence…"


"…Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, les nazis ont créé ce qu'ils ont appelé "les conseils juifs", ou Judenrat, pour exécuter les politiques et décrets nazis concernant les communautés juives.

   Les Judenrates pensaient qu'ils aidaient les Juifs persécutés à survivre aux persécutions systématiques des nazis. Cependant, les jours passants, il est devenu clair comme de l'eau de roche que les nazis se servaient des Judenrates comme outils de mise en œuvre des buts génocidaires du 3ème Reich.

   De la même manière, le gouvernement de l'Autorité Palestinienne peut se donner l'illusion de penser qu'il sert les intérêts nationaux du peuple palestinien en contentant et en apaisant Israël et son gardien-allié, les Etats-Unis…"

J’ai plutôt apprécié cet article qui pose là des questions pertinentes …

Pas vous ?  À peluch’ !

08:44 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : palestine, cisjordanie, abbas, hamas, usa |  Facebook |