12/10/2008

Les médias calmant pour crise de foi dans le système sont –ils encore efficaces ?

Depuis des mois et de  concert les médias nous desservent sans cesse des causes et des raisons sibyllines de la crise qui nous convainquent  de moins en moins, sans doutes parce que La réalité qui vient de prendre  la forme de LA CRISE a rattrapé la fiction de ceux qui en sont les promoteurs !

Ainsi , le fait que le  monsieur X  américain ne rembourse plus son prêt immobilier nous est présenté comme déclencheur   de la crise …mais  pourtant , ce n’est en aucun cas la vraie cause  de cette crise !      

Une des  cause bien réelle  de cette crise est sans nul doute que nos banques de manières insidieuses se sont ‘libérées du carcan légal’  et  ont déjà cessé de fonctionner comme tel depuis plus d’une quarantaine d’années ,( avec une accélération à l’ère Thatcher-Reagan )   comme des banques aux services de la société  mais fonctionnant plutôt depuis et  à l’évidence pour le compte de moins en moins ‘ d’élus’  comme d’énormes… ‘Edge fund ‘ qui spéculent avec des effets de leviers monstrueux sur tout et n’importe quoi…sans jamais plus en mesurer les conséquences !

Et le citoyens n’est plus protégé en rien contre les méfaits de la’ haute finance ‘ même pas avec les règles  des constitutions !!

En effet et parce que sans doute ,  il semble de plus en plus évident que l’histoire ne montre quasiment jamais que des constitutions …trahissant toujours  profondément leur fonction essentielle qui devrait  avant tout être  de protéger TOUT  les citoyens contre les abus de pouvoir !

Un constat : ‘’Les constitutions organisent , depuis des lustres ,  l’impuissance politique des citoyens au profit de politiciens de métier, eux-mêmes largement aux ordres de ceux qui financent les campagnes électorales et qui cumulent ainsi puissance politiques , médiatiques ,  économiques et militaires  ….Et si les hommes comprenaient enfin CE QUI PERMET aux oligarques d’utiliser le concept protecteur de “constitution” à leur profit et pour  leurs intrigues,  c'est-à-dire , si ils comprenaient que ces mêmes constitutions sont écrites par eux et pour eux seuls … cela serait pour les populations du monde  se donner le moyen de s’organiser enfin pour tout changer en surveillant ce qui est écrit et dans l’intérêt de qui est ( ou sont ) écrit(es) la( les ) constitutions !…’

Peut-être... sans doute même …mais si tel n’est plus jamais le cas,  j’ajouterai juste une chose...,  le pouvoir de la rue ... par rapport à la fuite en avant traditionnel et guerrière des tenants de la ( des ) crise( s)  financière( s) …lui , remettrait en cause bien des conceptions funestes de ces oligarques et consorts !

 

Car quand même si on se réfère par exemple ( Il y en a des millions …) sur le blog de Mr Paulson de ce weekend- end , aux personnes qui  ont été citées  en tant que  ‘penseurs’ tels que des  Minc , Cohen , Colombani ou autres   Le Boucher …, la liste est longue en fait , de ces personnes à la solde de ce système prédateur  , donc ,  ayant prôné les ‘bienfaits’ du système ultralibéral  pour des raisons bien plus souvent pécuniaires que philosophiques…

Le fait est là …le monde en souffre !!!

La Crise et ces conséquences sur les populations spoliées sont douloureuses mais les visions de ces populations par contre sont  très éloignées …des causes qui l’ont produite...

Et donc , en réaction, la colère de ces populations ne sera –telle pas  aveugle et ne sera –telle pas  prête à en découdre avec ceux là mêmes qu’elle supposerait (supposerait oui ! …aucun sens de la ‘ justice ‘ dans le cas de ‘troubles sociaux ‘ ... nous sommes d’accord …)  en être les instigateurs ?

Et dans un avenir proche si la caste de bandits ne trouvent pas ELLE-MEME les solutions utiles et suffisantes  pour éviter le pire et rendre un temps soit peu cette société viable à long terme , cette même caste ne risque –telle pas de disparaitre   dans le chaos qu’elle a créé , ainsi que tout les signes extérieures de ses  ‘ richesses’ tandis que ses membres seraient in fine , condamnés  pour longtemps à ne plus que…loger les murs ???!!!

Comment me répondrez- vous ! Quel scandale ! Les Rmistes ou autres travailleurs pauvres prendraient possessions de leurs berlines, yachts ou autres châteaux…mais le monde irait droit au chaos !!! Sans doute... mais juste une dernière question…

 

  nous emmènent donc  aujourd’hui … les ‘ élites’ de tout bords ?

Je ne connais pas la réponse et vous ! Et vous ?  Si ?

            A peluch’ !

 

15:34 Écrit par Alain dans avis - opinions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, constitution |  Facebook |

15/02/2008

L’échec sans provisions des peuples du monde …

L’échec dans la justice … Ainsi de l’intervieuw du figaro consacrée à Dominique de Talancé … extrait : ’ …Après dix années au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, la juge d'instruction Dominique de Talancé a choisi de s'en aller. Elle déplore l'obstruction du parquet et à travers lui l'abdication du pouvoir face aux délits financiers

lefigaro.fr. - Pourquoi avoir choisi de prendre la prendre la parole aujourd'hui ?

Dominique de Talancé. - Parce que je pense que cela intéresse les gens de savoir ce qui se passe au sein du pôle financier, très médiatisé. Et puis parce que ce pôle financier est aujourd'hui, selon moi, vidé de sa substance.Le parquet, directement lié à l'exécutif, est juge de l'opportunité de poursuites. C'est lui qui décide si telle ou telle affaire mérite d'être poursuivie. S'il décide qu'on ne la poursuit pas ou qu'on va différer cette poursuite, le pôle financier ne travaille pas. Les juges d'instruction ne pouvant pas s'autosaisir. Résultat : nous sommes dépendants de l'idée qu'a le pouvoir politique en place de ce qu'il doit réprimer ou pas. Et aujourd'hui, le parquet de Paris fait en sorte que les affaires financières complexes ne soient plus instruites par les juges du pôle financier. J'ai donc choisi de partir pour ne pas servir d'alibi.Derrière ces propos il y a en creux une accusation du pouvoir politique. Quel message souhaitez-vous faire passer à la classe politique ?Je n'ai rien envie de leur dire, il faut que les choses soient bien scindées : il y a le pouvoir politique d'un côté et le pouvoir judiciaire de l'autre. Simplement le pouvoir judiciaire, malheureusement, est totalement dépendant de la politique qu'entend mener l'exécutif. Nous sommes parfaitement empêchés de travailler. Les juges financiers sont renvoyés au chômage technique.Qui peut changer les choses puisque vous ne semblez pas croire en l'action des politiques ? J'espère que la France sera sensible aux injonctions des diverses institutions internationales parmi lesquelles le conseil de l'Europe. Et puis je crois surtout que le public va se rendre compte que finalement ces grands scandales financiers lui sont préjudiciables et va se mobiliser.

Le scandale du Crédit Lyonnais par exemple, c'est une somme d'argent prélevée à chaque Français. Je ne pense pas que le pouvoir politique, qui raisonne à court terme, ait l'intention de faire changer les choses…’

L’échec de la Constitution européenne pour les peuples européens …Extrait de http:// voltairenet.org/article154208.html…’ Les traités européens servent les intérêts de ceux qui les écrivent …’’ Etienne chouard :’’ Il ya un rouage essentiel qui m’est apparu cette année .Je commence même à y voir le cœur du piège, le moteur de notre impuissance...C’est l’article 104 de Maastricht ( soit l’article 123 du  traité de Lisbonne ...)

Il dit ceci :’’ Les états n’ont plus le droit d’emprunter auprès de leurs banques centrales ‘’ De quoi s’agit –il ? De puis des siècles , les états ont abandonnés une partie de leur pouvoir de créer la monnaie aux banques privées : les banques ont obtenu des gouvernants le droit ( fondamental ) de créer la monnaie .

Mais au moins , jusqu’à une période récente ( 1974 en France) , les états partageaient encore avec les banques privées le droit de créer la monnaie : quand un état avait besoin d’argent pour créer des hôpitaux , des voies ferrées ou des logements sociaux , l’état créait lui-même sa monnaie , et il ne devait pas payer d’intérêt pendant les remboursements(  !!! Ndr)

Depuis 1974 , en France , à l’époque du serpent monétaire européen , l’Etat –et c’est sans doute pareil pour les autres pays européens – s’est interdit à lui –même de créer d’emprunter auprès de sa banque centrale et il c’est lui –même privé de  la création monétaire .. Depuis l’état, c'est-à-dire nous tous, s’oblige à emprunter auprès d’acteurs privés, à qui il doit donc payer des intérêts ce qui rend tout plus cher...( d’où la dette colossale du ( des )  pays … ! !  Ndr)  ‘’… L’échec des peuples face au choix des gouvernements  Comme le démontre cet article récent par rapport à ce qui a été crit dans cet article précédemment ..où le pouvoir donner au privé se retourne contre les peuples …au travers d’individus , de sociétés ou de paradis fiscaux comme le Lichtenstein…  Extrait du monde ‘’ LE MONDE | 15.02.08 | 15h39  •  Mis à jour le 15.02.08 | 15h39’’ Au regard des standards du moment, l'injection de 1,5 milliard d'euros par Berlin dans la banque allemande IKB n'a pas grande signification. Cela représente seulement 3 % du capital total apporté aux établissements bancaires pour compenser leurs pertes. Mais c'est un "don" qui montre que les gouvernements comptent bien jouer leur rôle pour maintenir ces entreprises à flot.Les autorités allemandes aimeraient bien, par ailleurs, que le secteur privé local apporte sa contribution à cette entreprise de sauvetage. Mais les établissements concernés résistent. Pourquoi apporter de l'argent quand, il est vrai, le gouvernement semble si prompt à faire payer la note au contribuable ? ..’’ ‘’…

Selon le parquet de Bochum, M. Zumwinkel a escroqué le fisc allemand d’au moins un million d’euros en plaçant une partie de son argent au Lichtenstein, l’un des trous noirs fiscaux de l’Europe : « Quand on a un tel exemple sous les yeux, on ne peut que douter de notre économie et de notre société », a déploré Peer Steinbrück, le grand argentier du gouvernement fédéral.

L’affaire provoque une énorme émotion en Allemagne, tant à cause des faits reprochés, que de la personnalité de M. Zumwinkel. A un an de la retraite, ce grand patron, multimillionnaire dès la naissance, vient en effet de tomber pour avoir voulu gagner quelques millions de plus…’’..’’ Ces entreprises sont vitales pour des économies très dépendantes du crédit. Et un soutien par le contribuable semble politiquement plus acceptable que la vente de ces sociétés à des fonds souverains étrangers.Mais cette aide publique signifie aussi qu'au final, ceux qui ont fait des paris absurdes sur les crédits s'en sortent bien. Les bonus des banquiers peuvent atteindre des niveaux record, les actions de leurs groupes n'ont en effet finalement pas trop souffert…’’Mais ces ‘firme privées sont aussi source de scandale … comme ici : ..’’ La Haute Cour de Justice de Londres a ouvert hier le procès Yamamah : la firme BAE Systems est accusée d’avoir mis en place dans les années 80 un vaste système de corruption dans l’establishment britannique et dans d’autres pays. Au cours du méga-contrat d’armement Yamamah conclu avec l’Arabie saoudite, elle aurait soustrait des sommes faramineuses dont le prince Bandar bin Sultan aurait été le principal bénéficiaire…’’ Et il n y a ici que des exemples récents et je ne parlerai pas du rapport Attali …à la sauce libérale …’’ Immoral quand même ... ? Non ?  A peluch’ !  

30/11/2007

Laissant mille de côté …Que des cars à casse ?

 Je parcourais  la presse ce matin et j’ai pu  lire dans un article publié par l’agence Reuter relayé par l’Express ,  le titre , ‘’ Grande manifestation à Caracas pour le "non" au référendum ‘’  Et encore …’’ Plus de 100000 Vénézuéliens ont tenu à Caracas un rassemblement, qui représente la plus importante démonstration de force de l'opposition à l'approche du référendum de dimanche sur des amendements constitutionnels censés permettre au président Hugo Chavez ( 1)  de briguer autant de mandats qu'il le veut…’’       Ensuite je suis allé sur Wikipédia ,  j’ai tapé ‘  Colombie ,  démographie ‘… Et là j’ai découvert qu’il y a environs 45 millions d’habitants …

Conclusion…, en extrapolant un peu ( disons que la moitié de ses habitants ne sont pas en âge de se présenter au référendum  ) , cela nous fait … , un habitant sur 200 qui ne serait pas d’accord avec le projet de la nouvelle constitution !!

    Comme  quoi… Tout est relatif...

Donc , laissons plutôt ce peuple s’  organiser sans ingérences ( 2 ) extérieures vers leur propre système ,  sans essayer de leur imposer le nôtre qui n’est certainement plus à présenter comme modèle ( subprime , guerre illégales , SMP , ingérences perpétuelles , gouvernements pantins mis en place , presse automuselée , ( voir complice ) ,  démantèlement des services publics , appauvrissement des populations   j’en passe  …) Non ? À peluch’ ! ( 1 ) http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article-breve.php3?id_article=3555 '..Une image du président vénézuelien Hugo Chavez les yeux fermés, accompagnée du commentaire « qui l’a tué ? », a été diffusée sur CNN (version espagnole) pendant 10 seconde mercredi. CNN a ensuite retiré l’image prétextant qu’une « erreur » s’était produite. Quelle erreur ! ?Est-ce que CNN a déjà préparé ses reportages sur la mort du chef d’Etat vénézuélien ?...'

'...Si les forces politiques associées au vice-président américain Dick Cheney voulaient déclencher une agitation politique et sociale en Amérique du Sud, l’assassinat de Chavez serait une des manières de le faire. Chavez a prévenu plus d’une fois ces derniers mois qu’il était la cible d’une tentative d’assassinat  qui serait utilisée pour plonger le Venezuela dans une guerre civile...'

( 2) ( El Correo ) Ce mercredi soir, 28 Novembre, a eu  lieu un débat sur le référendum au Venezuela au Parlement européen, sur proposition du groupe PPE    (Groupe du Parti Populaire Européen [Démocrates-Chrétiens] ) et ...du Parlement européen (dont fait partie le PP espagnol d'Aznar) avec l'appui du groupe des Verts et du groupe ALDE (libéraux). Une situation pour le moins étrange, puisque le débat vise à critiquer le processus de référendum constitutionnel, alors qu'en Europe le traité de Constitution a été rejeté par deux peuples, et que le clone de ce projet ne sera pas soumis à référendum mais imposé tout simplement.  Cependant le PPE a déjà perdu le débat de ce soir, ou les fruits qu'il pourrait en tirer (sauf manipulations médiatiques, à prévoir).  En effet à l'ouverture des débats, l’après-midi du 28 Novembre à 15 :00, le groupe PPE a proposé qu'une résolution politique sur le Venezuela soit adoptée lors la session du Parlement européen de Décembre prochain à Strasbourg. Et bien, cette proposition a été rejetée par la majorité de la plénière, malgré le grand nombre de sièges dont dispose ce groupe politique en son sein.