20/11/2007

Les juges US .. soldats de la nation

Le 31 octobre dernier, le juge fédéral Christopher A. Boyko de Cleveland, Ohio, décidait de débouter une demande de saisie émanant de la Deutsche Bank National Trust sur 14 logements dont les propriétaires n’étaient plus en mesure de payer les mensualités. Boyko justifiait sa décision sur le fait que cette banque n’avait pas pu prouver qu’elle était réellement la propriétaire d’hypothèques sur lesquelles seuls les noms des propriétaires d’origine figuraient. En effet, il s’agissait d’hypothèques qui avaient été cédées par leurs premiers détenteurs à d’autres institutions financières qui s’en sont servis comme base pour la création d’autres actifs., depuis, on voit que la décision du juge a créé un précédent juridique ...et patriotique dans lequel beaucoup d’autres juges pourraient s’engouffrer.Plus important que cela cependant, l’action des juges pourrait créer , en fait , une « suspicion légitime » que les banques ont utilisé les mêmes actifs à plusieurs reprises… et dans le climat de méfiance total qui règne à travers tout le système monétaire international depuis cet été, une telle suspicion donnera peut être le coup de grâce à ce système hyper endetté.Reprenons , ..Un titre n'est pas une propriété immobilière. "They own nothing !"sans doute pourquoi le processus de titrisation devait aller vite ( comme toute bonne escrosquerie ... ) et devait être bon marché, le but final étant d’éliminer  toute trace écrite d'un bout à l'autre de la chaine...Or s'il y a bien une chose qui réclame un écrit cohérent, c'est la propriété immobilière , et des actes notariés doivent s’en porter garant !!Pourtant , les sociétés ( US  pour la plupart !!) se sont débarrassées de leur titre de créance, sans transmettre la garantie.Non seulement ça. Mais en plus, la duplication de la dette hypothécaire n'était pas limitée.  Un cas classique de cavalerie financière. Avec 1 on peu crée 2, 3 ou 4...Cerise sur le gâteau, la dite titrisation faisait refiler des créances US, à des détenteurs étrangers, souvent les plus gros possesseurs.Là aussi, on peut voir la portée de l'arrêt du juge Boyko. C'est une mesure extrêmement nationaliste.De riches créanciers étrangers déboutés, de riches débiteurs américains rassérénés, les dettes  E - V- A- P-O-R-E-E -S !!..., mais des millions de ménages endettés et  poussés à la rue ....Cherchez l’erreur …

Juste que , il existe encore sur le marché pour des milliards de ‘produits bancaires toxiques ‘ .. les américains avaient prévu un contrepoison ... les gros poissons sont déjà loin ... Mais ailleur ? Quand au système financier international j'ai l'impression qu'il va continuer à souffrir .. pas vous ? à peluch' !

20:58 Écrit par Alain dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usa, banque, crise, dollars, titrisation |  Facebook |