08/11/2007

L’essence , ciel de l’actualité .. explosive !

Depuis hier le temps de la Belgique semblait  compté .. c’est un flamand pure souche qui vous  l’écrit en français , mais à l’époque des conséquences de  la mondialisation dominante où l’anglais est essentiel dans les relations internationales , vous comprendrez que je ne m y attarde pas trop ..         Tapez plutôt  ‘ Belgique et bêtises politiciennes ‘  dans google pour ce genre d’info . Cet après midi  par contre ,  Mr Bernanke semblait au sommet de son art, énumérant presque serein les déboires de la bourse , il semblait en effet maître de la situation ... pourtant ... même moi , petit sidérurgiste , avec les infos du net , j’aurai pu concevoir son discours d’aujourd’hui , excepter en ce qui concerne le montant de la Xième intervention de la Fed (32, 75 milliards ) , en fait le train - train quoi pour se donner du temps .. du temps mais pour quoi  faire ? Pour permettre aux gros poissons de se refaire sans doute ,  là ,  pas de secret non plus , ni  ...d’incertitudes  , mais pour le reste ?  Le reste de l’actu avec  le Pakistan qui se la joue en Mush’  à rafle tandis que son dictat dur... dure …, jusqu’à (on l’espère !) mi –février,  le temps de préparer le terrain miné et sans doute terrorisant  de Bhutto vers ce pouvoir manipuler outre atlantique … contre une population …atomisée …Zia beaucoup à dire …sur l’appât rance … démocratique . Et pendant ce temps, Mr Sarkozy cause... toujours, bûche beaucoup... faisant copain -copain avec celui qui ne va pas manquer d’essayer de l’entraîner dans une valse à la Walkiries dans des régions qui sentent bon le pétrole  (  et qui renfloue surtout les caisse exsangues Us  ) , histoire de garder le  billet pour l’enfer , vert  , de par le monde .. plus vert du  tout ,  sinon de peur  …permettant à quelques grands fonds vautours ou autres    (  autorisés  [1] ) de poursuivre leur œuvre destructrice d’emplois et d’espoirs dans les plaines industrielles … vides .Pendant ce temps toujours les mentors d’Israël s’impatientent , piaffent sur un air de déjà vu du temps trépassé lui  de Mr Hussein  afin que Mr  El Baradeï  quitte l’Iran pour y apporter au plus vite notre démocratie amère …,  à coup de mère des bombes sans doute.Tandis que là bas  , là où  les mécontents ont toujours le droit de s’exprimer , y compris sur l’orientation politique future de leur pays et ce par un  futur référendum… , bien que l’on sache très bien que l’opposition , là bas ,  frise très souvent ‘l’ingérence’ mais que l’on devine aussi que  la majorité du peuple avance …‘ malgré ‘ eux , alors qu’ici , … la constitution européenne engageant  l’avenir de 10zaines de pays est ‘ passée’ en catimini.. car trop souvent ici … la presse est ‘ libre’ de s’exprimer .. tant qu’elle ne contrarie pas les vues néolibérales  de la société , mais vous le saviez déjà ...     Non ?  A peluch’ !

[ 1 ]   Un nouveau capitalisme s’installe, encore plus brutal et conquérant. C’est celui d’une catégorie nouvelle de fonds vautours, les private equities, des fonds d’investissement à l’appétit d’ogre disposant de capitaux colossauxLes noms de ces titans - The Carlyle Group, Kohlberg Kravis Roberts & Co (KKR), The Blackstone Group, Colony Capital, Apollo Management, Starwood Capital Group, Texas Pacific Group, Wendel, Eurazeo, Cerberus,  etc. - demeurent peu connus du grand public. Et, à l’abri de cette discrétion, ils sont en train de s’emparer de l’économie mondiale…J’y reviendrai  

18/04/2007

Les vertus de la croissance infinie ...dans un monde fini...

Les vertus miraculeuses de la croissance infinie dans un monde fini et les conséquences sur le monde du travail …

 En  janvier ( le 23 ..), Elie Cohen, chercheur au CNRS et directeur de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) et administrateur de la Société Générale  et d’Orange et de Pages Jaunes (sociétés privatisées) et président du comité scientifique de l’agence de notation de Nicole Notat et  membre du Conseil d’Analyse Économique et  membre de la Commission des Comptes des Services... , était l’invité de France-Culture…Il s’y est félicité que M. de Villepin ait eu le courage d’aller si loin dans la lutte contre le chômage en multipliant les types de contrat (précaire...)  Selon lui, on doit flexibiliser beaucoup aujourd’hui pour sécuriser les salariés…, ainsi pour gagner plus... prenons (  par exemple  ) le cas de Jojo ( Nom d’emprunt ) qui en tondant les gazons 2 fois  1 heure par semaine chez Alain Minc  et ensuite  se rendant chez Villepin pour y laver la vaisselle 7 fois par semaine de 6h00 à 8h00 et rentré les caddies de chez Carrefour 5 fois par semaine de 17h00 à 19h00  et enfin effectuer  des gardes de nuit( pour le protéger de la racaille comme Jojo )  chez Sarkozy 6 jours sur 7 arriverait sans doute à boucler ses fins de mois sans problème ..non ? .. Et puis Sarko , il a plein de copains pour embaucher les copains de Jojo à ce tarif là ..Si ... si... Et enfin... le new deal aux USA marche très bien de cette manière en 2007... Alors ?

Votez  Sarko ?!!                 À peluch’ !!

12:13 Écrit par Alain dans coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkosy, usa |  Facebook |

15/04/2007

Quid de l'entreprise budget 'taire' !!!?

Le déficit budgétaire de la France ( 1 )  , c’est quoi ?

La dette est avant tout un moyen …face à la gestion  française de l’état qui se doit au travers de  sa devise où apparaissent  les mots « égalité » « et fraternité »d’être  rétive au modèle libéral (donc à l’injustice)  , et  aussi, seul pays  d’Europe où une majorité de citoyens ne pensent pas que « le capitalisme est le meilleur système possible »et qu’il est quasiment impossible d’y passer en force,  c’est pourquoi on va inventer une stratégie en trois temps qui repose sur une pédagogie de la dette ;

a)    Premier temps : on diminue la pression fiscale – moins de taxes - sur les entreprises et sur les revenus supérieurs. Le résultat, on le connaît : apparition d’un déficit de plus en plus grand car les rentrées fiscales deviennent décroissantes pour des dépenses qui elles restent croissantes  …de là déséquilibre du budget, puis  emprunt de l’état à de riches français par les bons de trésor, augmentation des taux d’intérêts  et la boucle est bouclée pour l’effet boule de neige de l’augmentation de la dette...

b)    ..Deuxième temps, on alarme la population face à l’énormité (créée par des choix politiques !!! ) de la dette de l’état(  vis-à-vis des français …mais cela est tu en général..) ..Viennent les ‘ recettes’ pour diminuer le montant astronomique de la dette …, on culpabilise les dépenses de l’état pourtant nécessaires pour le bien de tous comme les écoles, les hôpitaux , la culture , l’entretien des routes, …

c)     Troisième temps , les populations effrayées par le poids de cette dettes acceptent sans rechigner de déconstruire le modèle économique français et acceptent de céder des pans entiers de l’administration publique et de ses fonctionnaires pour le plus grand profit du privé qui s’en enrichira de plus belle , tout en continuant à ne pas participer aux recettes donc tout en continuant à alimenter le processus de l’augmentation de cette ‘ dette’ … …en laissant loin derrière les acquis des luttes sociales passées …vive les voies libérales ? Sarkosy , Bayrou , non ? 

                                 à peluch' !

 

 

 

 

( 1 ) pareil pour tout pays où le rôle de l’état qui redistribue les richesses  DOIT disparaître pour le plus grand profit d’individus ou de groupes voir des deux  !!

 

10:30 Écrit par Alain dans coups de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : election, sarkosy |  Facebook |